2017, une année au pas de charge pour IBK

Du 27ème sommet Afrique-France à la Conférence d’entente nationale en passant par le programme d’urgences sociales et la promesse d’une nouvelle constitution, les objectifs fixés par le chef de l’État pour lannée 2017 sont nombreux et dénotent une accélération, à un an et demi des élections présidentielles.

« 2017 sera encore pour nous une année de challenges à relever », annonçait le chef de l’État Ibrahim Boubacar Keïta, lors de ses traditionnels vœux à la nation. Des challenges que le chef de gouvernement classe en trois grandes priorités : « le rétablissement de la paix et de la sécurité, la préservation de la cohésion nationale et la prise en charge de la demande sociale », a-t-il précisé.

Par ailleurs le locataire de Koulouba (palais présidentiel) a également promis à son peuple une nouvelle constitution. Mieux, Ibrahim Boubacar Keïta a promis de donner suite aux nombreuses attentes et frustrations du peuple.

En s’adressant aux Maliens de l’extérieur, IBK laisse entendre : « j’ai entendu votre message ! J’ai pris la mesure de vos frustrations, j’en tirerais très bientôt toutes les conséquences ». Une déclaration qui, sans nul doute, est une réponse à l’endroit des Maliens de France dans leur revendication notament sur l’accord de réadmission que le Mali aurait signé avec l’Union Européenne.

Pour revenir aux défis de 2017, le chef de l’État semble montrer sa volonté de reprendre en main des grands dossiers qui permettrait au mali de sortir de l’ornière.


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here