Siège du Consulat du Mali à Paris : Ce que les manifestants ont arraché au gouvernement

Fin du siège devant le Consulat du Mali à Paris. Le gouvernement et les manifestants sont parvenus à un accord autour des points de revendication, dont la procédure d’obtention de passeports. Selon eux, le compromis trouvé hier et signé en présence d’huissier de justice, constitue « une avancée notable ». Au même moment à Kayes, des manifestants montent la pression pour « une explication claire » du contenu de l’accord de réadmission que le gouvernement affirme n’avoir pas signé.
Au total, 18 points faisaient l’objet de divergences entre le gouvernement et les associations d’immigrés maliens en France et en Europe, dont le Collectif « Mains Propres » et « Les Sans Papiers ».
Pour les manifestants, le principal point de satisfaction à l’issue des négociations demeure l’allègement et l’accélération du processus d’obtention de passeports par les membres de la diaspora. Selon eux, le compromis trouvé hier et signé en présence d’huissier de justice, constitue « une avancée notable ».
Au micro de Studio Tamani, le porte-parole du mouvement des « Sans Papiers » de France et d’Europe Ansoumane Sissoko a expliqué que “ le gouvernement a accepté le fait que le dossier soit traité le plus rapidement possible. Il n’a accepté le principe que la délivrance du passeport soit dissociée de la carte NINA, mais il y a des avancées. Une fois qu’on a réussi à faire le RAVEC, une attestation sera délivrée à cette personne-là, et cette attestation vous permettrait de faire des démarches pour l’obtention du passeport sans attendre forcément la carte NINA. Pour nous c’est une avancée, ça peut accélérer le dossier des gens qui sont en attente depuis plusieurs semaines, voire des mois. Et que les conditions de traitement des autres dossiers au Consulat soient accélérées, pour qu’on ne soit plus dans le système où il faut déposer le dossier mardi ou mercredi matin et attendre le retrait samedi ou dimanche, alors que souvent c’est contraignant pour les gens. Le dépôt de dossier peut se faire tous les jours, le retrait également, pour qu’il n’y ait pas de contraintes pour aucune personne. Donc ce sont des accords, entre autres, qui ont été acceptés par le gouvernement et on va veiller à leur application”.
YC avec Tamani

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here