24eme congrès ordinaire de l’A.E.E.M: Abdoul Salam Togola dit Willy succède à lui-même

Le bureau de coordination nationale de l'Association des élèves et étudiants du Mali (Aeem), a tenu du 28 au 29 décembre 2016, son 24eme congrès ordinaire dans le grand Amphi de la Faculté des sciences et techniques (Fst) sous le thème «l'A.EE.M, une solution pour l'école malienne».
La cérémonie d'ouverture de ces deux travaux s'est déroulée en présence des représentants des deux ministères de l'Éducation nationale, Pr. Moumine Traoré, secrétaire général et celui de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Diakité, Chef de cabinet ; du doyen de la FST, Dr. Fana Tangara ; du représentant de la Coordination scientifique, Ismail Diallo ; du secrétaire général du bureau de la Coordination de l’Association des élèves et étudiants du Mali (Aeem) réélu, Abdoul Salam Togola dit Willy et des centaines d’élèves et d’étudiants .

Pour le représentant du Coordinateur scientifique, Ismail Diallo, l'atmosphère de ce congrès prouve la maturité de l'AEEM et que l'actuel bureau a prouvé ainsi la maturité dans la gestion de son mandat. Selon lui, le thème choisi par l'Aeem doit être renforcé dans sa mise en pratique. Après ce dernier, la parole a été donnée à l'actuel Secrétaire général qui était le seul candidat à sa succession, Abdoul Salam Togola dit Willy. «Je tiens à vous rappeler que le 23eme congrès, et le 13eme séminaire de formation qui se sont déroulés du 09 au 10 avril 2016 dernier, ont vu mon élection à la tête du bureau de coordination de l'Aeem», a-t-il dit.

Il a souligné que le thème choisi n'est pas fortuit :«L'Aeem, une solution pour l'école malienne, oui, car nous entendons contribuer véritablement à l'ascension de notre pays, tant en réclamant une formation de qualité». À l'en croire, l'idée d'une AEEM destructrice ou violente est désormais laissée au passé. «L'Aeem est, restera fidèle à sa vocation, celle de défendre l'intérêt des élèves et étudiants sans complaisance», a-t-il rassuré.

Les représentants du ministère de la jeunesse et de la reconstruction citoyenne et celui de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Abdoulaye Diakité ont tous salué le bureau de l'Aeem pour la tenue du congrès dans la sérénité.
Ce congrès a pris fin par la mise en place d’un nouveau bureau qui sera par Abdoul Salam Togola, qui rempile pour un nouveau mandat.
Seydou Karamoko KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here