Affaire SOMILO-ENTREPRISE DIAL BTP : Bientôt la fin d’un feuilleton judiciaire

Le feuilleton judiciaire qui oppose l’entreprise Dial BTP à la Société minière de Loulo (SOMILO-SA) devrait connaitre son épilogue dans les prochains jours.

Tout a commencé en 2013 lorsqu’une autre société du nom de BCM en rentrant a décidé de vendre des matériels (ferrailles) à l’entreprise Dial BTP. Le marché a été conclu entre les deux parties pour un montant de 22 millions de F CFA. Selon le directeur de l’entreprise Dial BTP Aliou Diallo, certains responsables de Somilo-SA notamment son directeur général Siaka Berthé et le directeur du département de l’environnement Diakaridia Koné sont venus lui voir demandant de vendre les ferrailles à un certain Diawara. Chose que le directeur de l’entreprise Dial BTP a accepté. Mais faute d’entente au tour du prix, le marché a été annulé. C’est ainsi que le directeur général de Somilo-SA Siaka Berthé et  consorts ont retiré et vendre les ferrailles au sieur Diawara au grand dam du directeur de l’entreprise Dial BTP. Pis, le directeur de la Somilo-SA en la personne de Siaka Berthé  a saisi    le poste de sécurité de la brigade territoriale de gendarmerie de Kéniéba  le 10 juin 2013  de la découverte d’un câble de 500 m appartenant à la société sur le site d’entreposage de l’entrepreneur Aliou Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here