Côte Ivoire: le président Ouattara limoge les chefs des forces de sécurité

Côte Ivoire: le président Ouattara limoge les chefs des forces de sécurité
Le président Alassane Ouattara (d) passe en revue la garde d'honneur accompagné du chef d'état-major des armées Soumaïla Bakayoko, au palais présidentiel à Abidjan, le 7 août 2016. Le chef de l'Etat a limogé le général Soumaïla Bakayoko le 9 janvier 2017. © Sia KAMBOU / AFP

En Côte d’Ivoire, les évènements se bousculent et l’agenda politique s’accélère. Après la fin de la colère des militaires, dimanche 8 janvier, la démission lundi matin du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, dans la soirée Guillaume Soro a été largement réélu président de l’Assemblée nationale et les chefs des forces de sécurité ont été limogés par décret présidentiel.

On attendait ce soir de connaître le nom du nouveau chef du gouvernement. Le secrétaire général Amadou Gon Coulibaly se trouvait à la présidence pour une annonce. Ce n’est toutefois pas le nom du nouveau Premier ministre qui a été annoncé, mais plutôt trois limogeages : ceux du chef d’état-major des armées, le général Soumaïla Bakayoko, du commandant suprême de la gendarmerie Gervais Kouakou Kouassi, et du chef de la police, Bredou M’Bia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here