Primature : Modibo Keïta à l’heure du bilan

Primature : Modibo Keïta à l’heure du bilan

Après deux ans et trois gouvernements, le PM, Modibo Kéita, ne semble pas être le chef d’équipe qu’il faut. Il n’a pas d’initiative, ne bouge pas. Un désastre national qui se plaît à prolonger le calvaire des Maliens indéfiniment.

Quand IBK a été plébiscité en 2013, à l’élection présidentielle, tout le monde avait reconnu que la situation du Mali était marquée par de sérieuses difficultés sociales, économiques et sécuritaires qui nécessitaient des politiques nouvelles et des solutions fortes. Pour mettre en œuvre ces solutions fortes et ces politiques nouvelles, il lui fallait des hommes d’expérience, ayant un sens élevé de l’Etat, des hommes honnêtes et libres et pour lesquels la chose publique est sacrée. En somme, des hommes rompus au fonctionnement d’un État moderne capables d’imprimer une autre façon plus efficace de gérer le Mali. C’est pour cela que pendant sa campagne, il a marqué les esprits avec une philosophie, un état d’esprit porteur : mettre le Mali au-dessus de TOUT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here