L’Assurance vie: Les journalistes bien outillés

« Assurance vie, outil de développement économique », tel était le thème de la journée de formation des journalistes, tenue le mardi 10 janvier, à la Maison de la Presse. La formation a été initiée par le Comité des compagnies d’assurances du Mali.

L’ouverture de la rencontre était présidée par le Président de la Commission communication, Mohamed Compaoré, en présence du conférencier Constance Diakité, DGA de NSIA-Vie.

Dans son discours d’ouverture M. Mohamed Compaoré a expliqué que la souscription d’un contrat d’assurance vie est de nos jours incontournable, lorsque l’on cherche à réaliser un placement financier. L’assurance vie est un contrat d’épargne et de transmission. Au terme de ce type de contrat, le capital sera versé à l’assuré, s’il est toujours en vie, au bénéficiaire désigné si l’assuré est décédé, à en croire M. Compaoré.

Le Président de la Commission communication a, par ailleurs ajouté que la branche vie comporte aussi l’assurance décès qui est un contrat de prévoyance ayant pour objectif de protéger les proches de l’assuré, s’il décède avant le terme du contrat. Les fonds collectés seront placés auprès des banques, des institutions internationales ou des Etats. L’épargne ainsi constituée finance les investissements en partie, l’autre partie servira à payer les capitaux prévus au contrat en cas de réalisation des événements garantis, a expliqué, M. Compaoré.

Prenant la parole le conférencier a rappelé qu’il existe deux grandes branches d’assurance : l’assurance des personnes et des biens ou responsabilités. Les produits proposés par les assureurs, concernent en premier lieu, la prévoyance.

Il n’a pas oublié de faire allusion au contrat d’assurance retraite. Il s’agit là, d’un contrat qui garantit à l’assuré des revenus de retraite en contrepartie des primes payées à l’assureur. S’y ajoutent le décès emprunteur qui est une garantie en cas de décès et autres produits comme les indemnités de fin de carrière, propres seulement aux entreprises. Il a cité aussi le cas des assurances études ou éducation, entre autres.

Adama Bamba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here