Séminaire de formation Les journalistes à l’école des compagnies d’assurances

Dans le souci d’édifier les hommes de médias sur le mécanisme de fonctionnement des compagnies d’assurances et les avantages incontournables liés à la souscription d’un contrat d’assurance Vie, les responsables des sociétés d’assurances ont organisé un séminaire de formation, le mardi 10 janvier 2017, à l’attention des journalistes des médias publics et privés sous le thème : «L’assurance Vie, un outil de développement économique». Déroulé dans la salle polyvalente de la Maison de la presse, le module a été animé par M. Djeket Yao Constant, président de la commission Vie et directeur général de NSIA Vie et NSIA (IARDT).

L’atelier de formation proprement dit a été précédé d’une courte cérémonie d’ouverture marquée de deux allocutions, à savoir le mot de bienvenue du représentant de la Maison de la presse, M. Abdoul Thiam et de l’allocution d’ouverture du président du comité des compagnies d’assurances du Mali, M. Ahmed Compaoré. Le ton a été donné par le représentant de la Maison de la presse, Abdoul Thiam qui a, au nom du président de la Maison de la presse souhaité la bienvenue à tous les participants. Il a, ensuite exhorté les journalistes à suivre avec assiduité et très attentivement le module qui pour lui, leur permettra d’informer en toute objectivité les populations sur les questions techniques des sociétés d’assurances. A sa suite, devant une quarantaine des journalistes et responsables des sociétés d’assurances, le président du comité des compagnies d’assurances du Mali, M. Ahmed Compaoré, affirme qu’il a le plaisir de présider la présente cérémonie d’ouverture du 2ème séminaire organisé à l’attention des hommes de médias publics et privés. Pour lui, la souscription d’un contrat d’assurance Vie est de nos jours incontournables, lorsqu’on cherche à réaliser un placement financier. Elle répond à la plupart des objectifs patrimoniaux tels que : Constituer une épargne ; faire face à un imprévu ; financer divers projets comme les études de ses enfants ; percevoir des revenus complémentaires à la retraite et préparer sa succession pour protéger ses proches. M. Compaoré explique que l’assurance Vie est un contrat d’épargne (ou de placement) et de transmission au terme duquel le capital (ou une rente) sera versé à l’assuré s’il est toujours en vie et au bénéficière désigné si l’assuré est décédé. « La grande branche Vie comporte aussi l’assurance décès qui est un contrat de prévoyance ayant pour objectif de protéger les proches de l’assuré, s’il décède avant le terme du contrat. Le montant du capital décès est déterminé lors de la souscription», a-t-il développé. Place à la formation. D’entrée de jeu, le formateur M. Djeket Yao Constant, a tout d’abord expliqué ce qu’il faut entendre par Assurance en ces termes. C’est quoi l’assurance ? Selon lui, l’assurance est un service qui tient une place importante dans l’économie, son rôle essentiel est de répondre au besoin de sécurité des ménages et des entreprises, d’où, le thème : «L’assurance, un outil de développement économique». L’assurance est généralement sous forme d’un contrat passé entre une entreprise (L’assureur) est un souscripteur qui comporte des engagements réciproques consistant en des vêtements d’argent, conditionnés par la survenance incertaine d’évènements indépendants de l’intervention volontaire des parties. D’où alors un contrat aléatoire. En effet, il existe deux grandes branches d’assurance qui sont : Les assurances de personnes et les assurances des biens. En expliquant les assurances des personnes, le formateur dira que ce sont celles qui regroupent, les assurances sur la vie, les bons de capitalisations, les assurances en cas de décès, de maladie ou d’accident. Pour plus de précision, il s’agit de contrats pour lesquels l’exécution des prestations de l’Assureur est liée à l’intégrité physique de l’Assuré ou à la durée de vie. Citons à cet effet : l’assurance retraite, l’assurance temporaire décès, l’assurance vie entière, capitaux différés et l’assurance santé ou assurance Maladie. Quant aux assurances de biens et de responsabilité ou Incendie, Accident, Risques Divers, Transport (IARDT) ou assurance non Vie, elles correspondent à des activités très différentes qui concernent : l’assurance automobile, Multirisque professionnelle, assurance Habitation, Responsabilité civile, Transports. La session du jour a été consacrée à l’assurance Vie qui fait partie des assurances de personnes. Une session qui a permis aux Journalistes de s’imprégner sur les différents produits proposés par les assureurs à savoir la prévoyance (Couverture du risque de décès toutes causes), la retraire, les études ou éducation et surtout la contribution de l’assurance au financement de l’économie. A noter que les cotisations 2015 des compagnies d’assurances Vie au Mali n’étaient que 7 milliards de FCFA. Un appel aux citoyens de s’assurer aux compagnies d’assurances pour préparer l’avenir.

Drissa KEITA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here