Bamako encore plus belle : Que de réalisations dans le cadre du Sommet Afrique-France 2017 !

Indéniablement, du dernier sommet franco-africain à nos jours, la cité des trois caïmans a remarquablement changé de visage. De ce fait, devenant de plus en plus coquette et attrayante. Cela, grâce à cet évènement historique qu’est le Sommet Afrique-France. Les réalisations ont touché notamment les artères de la capitale, les hôtels et monuments, le Centre International de Conférence de Bamako (CICB) et en passant par l’aéroport Bamako-Sénou et les 14 villas (sis dans la zone de l’ex-base aérienne).

Notre capitale, Bamako, a beaucoup changé, en témoigne un certain nombre de réalisations sur le terrain. Aujourd’hui, toutes les principales artères et même les voies à l’intérieur des quartiers du centre-ville et cités administratives, la rénovation des goudrons ont atteint un niveau satisfaisant. Plusieurs personnes reconnaissent effectivement que le Sommet a permis de disposer de bonnes routes. Ensuite, les hôtels de la capitale et les monuments font aussi peau neuve grâce au Sommet de Bamako.

Le Centre International de Conférence de Bamako, quartier général de l’événement, connait à son tour une véritable rénovation. Quoi de plus normal étant donné qu’il servira d’abriter les travaux du Sommet. Ce lieu, sous la conduite de la nouvelle Directrice, Mme Pierrette Véronique, tout a été totalement mis fin prêt pour abriter les travaux.

Les simulations à l’intérieur du Centre ont attesté préalablement que les travaux se dérouleront comme prévu.

Aussi, les 14 nouvelles villas et l’aérogare de l’aéroport international Modibo Kéïta-Sénou contribuent à l’amélioration du confort des hôtes du Sommet.

Au passage, précisons que les travaux de construction de ces villas ont été achevés à temps et l’inauguration a été faite par le Président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta.

Le sommet, comme facteur de développement

«Le Sommet est une chance pour notre pays », aimait dire à chaque occasion le Président du CNOSAF, Abdoullah Coulibaly. Une chance, parce que les réalisations faites à cette occasion entrent dans le cadre de l’embellissement de la capitale, projet cher au Président de la République IBK. Et, à ne point s’en douter, ce genre d’événements peut servir de facteur de développement. Les acquis du présent sommet en attentent.

Amara BATHILY

LES HOMMES POLITIQUES ET LE SOMMET

Ils ont dit :

Philippe Hugon, Directeur de Recherche à l’Institut des Relations internationales et stratégiques (IRIS) en charge de l’Afrique: « Avec ce sommet,…, il y a l’aspect communication, l’aspect présence des Chefs de l’État. Le fait qu’un pays comme le Mali soit capable d’assurer la gestion d’un tel sommet, c’est, en quelque sorte, une démonstration.

C’est, en effet, une question importante qui sera abordée. Il y a beaucoup de Maliens en France et de «binationaux» qui sont au Mali ; donc, cette question est particulièrement importante pour les Maliens. Maintenant la question est de savoir comment ces flux vont être régulés et comment cela sera pris en compte dans des relations unilatérales».

Modibo Kéïta, Premier Ministre, Chef du gouvernement du Mali : «La tenue de ce forum et le sommet des Chefs d’Etat marquent la confiance du monde envers le Mali. Le choix de votre thème est révélateur de l’ambition que vous vous portez pour l’émergence. Vous êtes porteurs d’énergie, d’innovation et de créativité. L’entreprenariat est synonyme de création des richesses et d’ouverture sur le monde. Cela permettra de lutter efficacement contre le chômage, la pauvreté et éloignera à terme beaucoup de jeunes de la délinquance, des manipulations des extrémistes religieux».

Amadou Goïta, Ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne : « Il y a 4 ans, notre pays a connu la pire tragédie politico-sécuritaire de son Histoire. Peu de gens croyaient encore en une destinée heureuse pour le Mali. Nous devons être fiers de ceux qui ont porté leur choix sur notre pays pour abriter des rencontres de haut niveau sans sécurité, il n’y a pas de paix, pas d’opportunités économiques de faire des affaires, de créer des emplois et de la richesse. Tous les segments sont liés les uns aux autres et doivent former un tout cohérent dans un Etat fort».

Abdullah Coulibaly, Président du CNOSAF : «C’est d’abord un message de remerciements ; car, la France a fait preuve de solidarité à l’endroit du Mali en lui permettant d’abriter deux fois en moins de deux décennies ce grand sommet. Merci à l’Afrique ; car, c’est un nouveau Mali qui va sortir de ce sommet. Le message fort qui va être envoyé au monde entier c’est de dire, voilà, le Mali est une destination fréquentable».

Réalisé par Cyril ADOHOUN

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here