Gambie : le Nigeria, terre d’asile pour Yahya Jammeh ?

Les députés nigérians appellent l’exécutif à envisager d’offrir l’asile politique au président Yahya Jammeh, "comme moyen de mettre fin à l’impasse politique en Gambie".

« L’horloge tourne vite », écrivent ce jeudi les députés gambiens dans une motion portant sur la crise politique gambienne. Selon eux, il faut intensifier la diplomatie, le risque de violences et de déplacements de populations massifs menaçant la stabilité de l’Afrique de l’Ouest.

Les membres de la chambre basse du Parlement appellent également le président Jammeh à « respecter la volonté du peuple », qui a voté pour le candidat de l’opposition Adama Barrow lors de l’élection du 1er décembre.

« Un refuge sûr au Nigeria »

Le président nigérian Muhammadu Buhari, qui dirige la médiation régionale, devrait aussi envisager « d’offrir au président sortant Yahya Jammeh un refuge sûr au Nigeria pour vivre en sécurité, comme moyen de mettre fin à l’impasse politique en Gambie », ont-ils ajouté. Une solution déjà pratiquée par le passé, lorsque le pays avait offert l’asile à un certain nombre de dirigeants africains, dont l’ancien chef de guerre et ex-président du Liberia, Charles Taylor.

Néanmoins, la motion des députés ne lie pas le gouvernement, qui peut passer outre. Elle n’a d’ailleurs pas suscité de réponse immédiate du présidnet Buhari, qui devrait se rendre à Banjul, la capitale gambienne, vendredi pour des pourparlers

Le recours à la force ?

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here