Sommet Afrique-France : les adieux de Hollande au continent

Le président français tire sa révérence aux dirigeants africains lors du 27e sommet Afrique-France, qui se tient ce samedi à Bamako.
C’est lui qui, en décembre 2013, au sommet Afrique-France de l’Élysée, avait proposé l’idée d’organiser la prochaine édition à Bamako. Un projet hautement symbolique, alors que l’opération Serval était toujours en cours au Mali.

Trois ans plus tard, le 27e sommet Afrique-France s’est ouvert ce samedi 14 janvier à Bamako. Après le renoncement du président français à briguer un nouveau mandat au mois de mai prochain, cet évènement prend aujourd’hui la forme d’une cérémonie d’adieu de François Hollande à ses pairs africains. Un moment d’autant plus singulier qu’il se déroule dans la capitale malienne, là où il avait lâché, le 3 février 2013, après être passé par Tombouctou libérée des jihadistes, qu’il venait « sans doute de vivre le moment le plus important de sa vie politique ».

Ce samedi matin, à l’ouverture du sommet, l’heure était donc à la célébration de l’action française au Mali. Après avoir accueilli à ses côtés, sur le tapis rouge du Centre international de conférence de Bamako (CICB), la trentaine de chefs d’État et de gouvernement présents, Ibrahim Boubacar Keïta a multiplié les gestes chaleureux et les compliments envers son homologue français.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here