Kermesse diplomatique autour du Mali

Le protocole avec dynamisme et professionnalisme mis en place un dispositif impeccable pour accueillir les hôtes du Mali sous une variété de son impeccable des fanfares de la nationale du Mali tirée du terroir qui a égayé tout le monde toute la journée
La ville de Bamako a vibré toute la journée du vendredi saint au rythme d’un infernal ballet diplomatique des chefs d’Etat et/ou de gouvernement. Toute l’Afrique tenait à honorer de sa présence le sommet historique Afrique-France. Du moins très symbolique et une consécration de la diplomatie malienne, toutes les délégations furent accueillies à la hauteur de son rang.
Tenu hier samedi 14 janvier 2017, le sommet des sommités africaines et françaises a enregistré la participation de 35 Présidents africains et français. Une quadrille diplomatique sans précédent a résonné toute la journée du vendredi entre l’aéroport international Président Modibo Kéïta et les différents sites d’hébergement des Chefs d’Etat, hôtes du Mali.
Dans un agenda bien détaillé et sans chevauchement les différentes délégations sont arrivés à Bamako. Comme une manière de dire qu’il avait la nostalgie du pays de Modibo Kéïta qu’il vantait lors de son dernier voyage au Mali pour la signature de l’accord de paix en 2015 le Président du Zimbabwe, le doyen d’âge des Chefs d’Etat africains, Robert Mugabe venu depuis la veille du sommet, précisément le Jeudi étais parmi les premiers à fouler le sol malien.
Un protocole, sans faille, a procédé toute la journée à l’accueil des hôtes qui venaient à compte-goutte dans la matinée. Toutes les personnalités de l’Etat sont restées mobilisées toute la journée pour réserver aux distingués visiteurs du jour. Des fois le tarmac de l’aéroport était pris d’assaut par les avions et en aucun moment le protocole n’a failli à son rôle de récepteur et de boussole aux insignes délégations.
Ainsi, tous les chefs d’institution et les membres du gouvernement étaient dans le rang et à tour de rôle n’ont point manqué à l’agenda à eux signifié. Du Président de l’Assemblée Honorable Issiaka Sidibé au Premier ministre Modibo Kéïta en passant par la Présidente de la cour constitutionnelle du Mali Me ManassaDagnoko et aussi ceux du Conseil économique, social et culturel Dr Boulkassoum Haïdara et de la Haute Cour de Justice Abdoulaye Niang, avec une vivacité juvénile tant bien même que l’usure de l’âge n’était pas perceptible.
Il était 18h55 minutes lorsque l’avion du Président français SEM François Hollande atterrissait sur le tarmac de l’aéroport international Modibo Kéïta. A l’accueil SEM Ibrahim Boubacar Kéïta accompagné des membres du Gouvernement ! Dans une chaleur conviviale et fraternelle, les deux Chefs d’Etat ont salué le drapeau au son de la fanfare de la garde nationale pour se diriger vers le palais de Koulouba.
Confirmant les propos tenus par le feu Président Guinéen Ahmed Sékou Touré qui disait que le Mali et la Guinée ne font que les deux poumons du même corps, Son Excellence Alpha Condé a été le premier à fouler le sol malien, tôt le matin. Après que son avion eu atterri à 07h 53 exactement, il a été accueilli par le Président de l’Assemblée nationale Issiaka Sidibé de même que le Président de la République frère de la Mauritanie.
Il est dit que « les gens se sentiront toujours tant qu’ils continueront de construire des murs au lieu des ponts. » Les dirigeants africains au côté du Président malien ont démontré que des ponts sont une nécessité entre leurs peuples. Ce qui a valu la convergence de 35 Présidents et/ou Chefs de gouvernement vers le Mali. Le Premier ministre Modibo Kéïta a accueilli son homologue Camerounais et le Président Comorien, AzzaliOusmani.
Dans cette logique de fraternité, le Président burkinabé Roch Marc Christian Kabore n’a pas tardé à suivre son homologue Guinéen. De fil à aiguille, une succession interminable des personnalités de marque était visible. Le protocole a joué au professionnel. Le Président de l’Assemblée nationale du Mali a accueilli Mahamadou Issoufou du Niger, l’Equato-guinéen ThéodoroObiangNguemaBassoko.
Le Président de la Haute Cour de Justice, Abdoulaye Niang a reçu d’autres personnalités comme les Premiers Ministres malgache, djiboutien, le Vice-président ivoirien Daniel Kablan Duncan accompagné d’une forte délégation d’une quarantaine de personnes, le Président centrafricain. Et
Dr Boulkassoum Haïdara, Président du Conseil Economique, Social et culturel (CESC) a été le premier hôte du Président sénégalais MackySall. Aussi a-t-il réceptionné le Chef de l’Etat congolais Denis SassouNguesso.
Le Chef de la diplomatie malienne, à la fois au four et au moulin, a aussi joué sa partition. C’est lui qui a reçu les Présidents Rwandais Paul Kagamé et Angolais Edouardo Dos Santos tandis que ManassaDagnoko était la réceptionniste de la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie, Michaele Jeanne.
Le ministre des maliens de l’extérieur Dr Abdrahamane Sylla a accueilli le président du Faso et celui du Tchad Idriss Deby ITNO, Président en exercice de l’UA et Mme la ministre de la femme, de la famille et de l’enfant Mme Bah Oumou Sangaré d‘accompagner le Vice-Président Sud-soudanais de son avion au salon d’honneur de l’aéroport.
Sinaly M DAOU

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here