METD : Grands travaux en 2016, bonnes perspectives pour 2017

Conformément au vaste programme de désenclavement intérieur et extérieur du Mali du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, l’année 2016 a été riche en activités au niveau du ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement (METD), dirigé aujourd’hui par Traoré Seynabou Diop.

 

Grace à son courage, sa volonté et sa détermination cette dame d’une simplicité légendaire est parvenue à respecter les engagements pris par le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, dans son vaste programme de désenclvement intétérieur et extérieur du Mali.

Dans le cadre de la construction et de la réhabilitation des routes et des ponts on peut citer l’achèvement des travaux de construction et de bitumage de la route Tominian-Bénéna-frontière Burkina-Faso longue de 33 km ; l’achèvement des travaux de bitumage et de renforcement de l’Avenue-An 2000 à Ségou ; des travaux de bitumage de la voie d’accès au logement des Coopérants chinois à Yirimadio, ainsi que ceux de la voie d’accès à l’organisation internationale de la Santé animale à Sotuba.

Le ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement a également procédé à l’aménagement en 2×2 voies de la route Bamako-Koulikoro sur 45 km ; la construction du pont de Kayo sur le fleuve Niger, à Koulikoro et ses voies d’accès sur 27 km ; la construction d’un échangeur à Ségou et l’aménagement de 10 km de voiries dans cette région ; la construction du pont de Kouoro-barrage. S’y ajoutent l’aménagement de la section urbaine de la RN6 à Ségou sur 7 km ; la construction et le bitumage de la Niono- Goma Coura (81Km) ; la construction et le bitumage du lot 1 (Macina-Diafarabé, 43,7 km) de la route Macina-Diafarabé-Téninkou (91 km) ; celle de la route Goma-Coura-Léré (165 km) la construction et  le bitumage de la route Léré-Niafunké (121 km) pour ne citer que cela.

 

Plus 9000 km de routes bitumées : S’agissant de l’entretien courant des routes et du financement de l’entretien routier, les actions ont porté sur plus de 9000 km de routes bitumées, de routes en terre et de pistes dans toutes les régions du pays et du district de Bamako à l’exception de la région de Kidal pour des raisons sécuritaires. Dans le cadre du programme d’entretien courant à Haute Intensité de Main d’œuvre (HIMO), au titre de l’année 2016, 12.701 Km de routes ont été entretenues pour un montant de 4,3 millards de FCFA, avec à la clé la création de plus de 1600 emplois.

Dans le domaine des transports aériens, il y’a eu notamment l’achèvement des travaux d’embellissement des batiments commerciaux  du Pavillon VIP et du Tarmac de l’Aéroport international Modibo Keita à Sénou ; l’achèvement des travaux de construction du dépôt de kéroséne de l’Aéroport de Kayes Dag-Dag ; l’approvisionnement en matériels et équipements de l’ASECNA à Gao et de Tombouctou pour la reprise des activités aéronautiques dans la région du nord du Mali, sans oublier la construction des bureaux de la brigades des transports aériens de la Gendarmerie des aéroprts de gao et Tombouctou pour le renforcement de la sureté.

Dans le cadre du transport de surface, les résultas enrégistrés ont pour noms l’adoption du projet de décret fixant les conditions d’usage des vitres teintées, des vitres à couches réfléchissantes et des films plastiques apposés sur ls véhicules automobiles ; l’adoption du code de navigation et de transport sur les voies navigables du Mali ; le renforcement des capacités de stokage des Entrepots maliens en Cote-d’Ivoire (EMACI), en Guinée (EMAGUI) et au Benin (EMABE).

Concernant la construction et la réhabilitation des ponts et bacs, les travaux ont essentiellement porté sur la répartaion de 1 pont et de 8 bacs de traversée.

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité routière, il y’a eu la poursuite des actions de sensibilisation et de formation des usagers de la route en matière de sécurité routière.

Pour le transport fluvial, il faut noter la poursuite de la mise en œuvre de l’Accord-cadre entre, d’une part, les USA et le Sénégal et d’autre part, la Société China Railway ; la réalisation de l’étude de préfaisabilité du projet de réhabilitation du chemin de fer Dakar-Bamako par la Société chinoise (CRCCI) ; la mise en place de l’organe de gestion de la période transitoire après la réalisation de la convention de l’activité ferroviaire sur l’axe Dakar-Bamako dénommé : Dakar-Bamako (DBF)

Dans le domaine de la météorologie, l’accent a été mis sur l’assistance météorologique au monde rural agricole à travers la poursuite du programme des pluies provoquées et la construction de nouvelles stations météorologiques.

 

Des projets majeurs : S’agissant de la cartographie et de l’information géographique, les résultats enrégistrés portent sur la réfection de la carte de base du Mali au 1/200.000ème ; la réalisation du « projet des cartes topographiques numériques de la zone métropolitiane de Bamako à l’échelle 1/5000ème » ; la reconnaissance de 9 points du Réseau géodésique de référence dénommé : RGRM.

En ce qui concerne les perspectives, les actions de l’année 2017, portent sur la mise en œuvre des projets majeurs retenus dans le document de politique nationale des transports et infrastructures de transport adopté par le Gouvernement en octobre 2015.

Dans le domaine de la construction des routes et ouvrages d’art, les actions envisagées concernent, entre autres ; la poursuite et l’achèvement des projets en cours d’exécution ; la construction et le bitumage de la route Zantiébougou-Kolondièba-Kadiana-Frontière ivoirienne (140 km) ; la construction du 2ème pont de Kayes et ses routes d’accès (16,7 km) et celle du pont de Dioila et de ses voies d’accès. A cela il faut ajouter le démarrage des travaux de construction et de bitumage de la route Kayes-Sadiola (90 km) ; des travaux de construction et de bitumage de la route Kankaba-Frontière Guinée (52 km) ; des travaux de construction et de bitumage de la route Kankaba-Dioulafoundo-Frontière Guinée (50 km) ; le démarrage des travaux d’aménagement en 2×2 voies de la route reliant le 3ème pont de Bamako à la RN6 ((3,26 km).

Les travaux de construction et de bitumage de la voie de ceinture ouest de Koulikoro (13,6 km) ; les travaux de construction et de bitumage de la route Banconi-Dialakorodji-Nonssombougou (56 km) ; les travaux de construction et de bitumage de la route Baraouéli-Tamani (30,6 km) figurent également en bonne place dans ces perspectives.

Adama BAMBA

 

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here