Organisation du sommet Afrique France : Les mobiliers de l’aéroport Modibo Kéïta toujours bloqués à Abidjan….

Le président de la Commission d’Organisation du 27ème Sommet Afrique-France, Abdallah Coulibaly, aura sûrement très chaud dans les jours, voire les semaines à venir. Malgré qu’il soit félicité par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, sa gestion de ce grand rendez-vous laisse à désirer. Aujourd’hui, Abdallah Coulibaly se trouve dans le collimateur de beaucoup de personnes concernant le marché des mobiliers de l’aéroport international Modibo Kéïta. Selon nos informations, ce marché a été attribué à Uatt à plusieurs centaines de millions de Fcfa. Toujours selon nos informations, non seulement cette société n’existe plus depuis des années, en plus les mobiliers ne sont pas arrivés à temps à Bamako. Ils sont toujours bloqués à Abidjan alors qu’ils étaient destinés à équiper la nouvelle aérogare de l’aéroport, notamment le salon VIP.

Finalement, les vieux mobiliers de la salle VIP de l’ancien salon de l’aéroport et certains matériels de Koulouba ont été transportés pour sauver la situation. Il semble que le Président Abdalla Coulibaly a plusieurs fois roulé le chef de l’Etat dans la farine jusqu’à quelques jours seulement de la tenue du Sommet.

…Les ministres de la République marginalisés…

ils sont, très nombreux, les ministres de la République à décrier certains aspects de l’organisation du Sommet de Bamako, chez nous-mêmes. Ils ont été carrément marginalisés. Ils se sont contentés seulement de l’accueil de certains chefs d’Etat à leur arrivée et au départ à l’aéroport Modibo Kéïta, puis c’est tout. Il leur a été interdit que leurs véhicules officiels puissent être dans le même cortège que les chefs d’Etat. Le pire, c’est que le Comité d’organisation avait aussi proposé aux ministres de garer leur véhicule officiel à la Cité administrative. Un bus avait été mis à leur disposition pour les transporter au Centre international de conférences de Bamako (Cicb) pour la cérémonie d’ouverture du Sommet. Finalement, ils ont aménagé un parking à l’intérieur. Tout cela par mesure de sécurité. Même les véhicules des ministres étaient soumis à des fouilles par les forces de l’ordre. Ce qui fait que certains ministres sont bien remontés contre Abdallah Coulibaly et son équipe.

..Un ministre sénégalais perd son téléphone à l’aéroport de Bamako

Cet incident s’est produit à l’aéroport international Modibo Kéïta, à la vieille de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du Sommet de Bamako. Le ministre sénégalais a égaré son téléphone haut de gamme et d’une marque de grande renommée. C’est dans le salon de l’Aéroport Modibo Keïta qu’il s’est rendu compte qu’il a perdu son téléphone. En fait, il faisait partie de la délégation du Président Macky Sall. Du coup, les agents de sécurité ont mis en branle tous les moyens nécessaires afin de retrouver le téléphone du ministre qui contenait tous ses numéros importants. Mais ces recherches actives n’ont pas permis de mettre la main sur ce téléphone qui pourtant continuait de sonner. Finalement, on se consolait à l’idée que peut-être le ministre aurait égaré le portable dans l’avion ou peut-être même l’aurait tout simplement oublié à Dakar.

Rassemblés par A.B. HAÏDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here