Carnage à Gao : Grande mobilisation contre le terrorisme : L’opposition et la majorité se donnent la main contre la terreur et pour la paix au Mali

A l’initiative de l’Opposition, dirigée par l’honorable Soumaila Cissé, un grand rassemblement citoyen a eu lieu au Monument de la paix. C’était le samedi 21 janvier dernier.

Cette rencontre de portée patriotique a réuni à la fois la Majorité présidentielle et son Opposition politique. Plusieurs organisations de la société civile étaient également présentes.

En première ligne de cette manifestation, Bocary Tréta, Président du RPM et Soumaila Cissé, Président de l’URD, côte-à- côte. Cette image traduit l’engagement et le patriotisme de la classe politique pour lutter contre le terrorisme et pour le retour de la paix au Mali.Sans oublier, Younouss Hamey Dicko, Président du parti RDS, qui a parlé au nom de la Convention de la Majorité présidentielle (CMP).

Des leaders comme Tièbilé Dramé, Moussa Mara, Modibo Sidibé, Soumeylou Boubèye Maiga, Mamadou Diarrassouba, l’honorable Karim Keita, Djiguiba Keita dit « PPR » et plusieurs membres du gouvernement prouvent à suffisance l’engagement des politiques à s’unir contre le terrorisme.Beaucoup de cadres et de militants politiques y ont pris part.

Aussi, y’avait-il un calme, une grande sérénité au sein de la foule.

En fait, ca sentait le deuil. Point de sourire, pas d’applaudissements. Tout le monde était triste. C’est dans ce contexte que Soumaila Cissé a pris en premier lieu la parole pour d’abord exprimer sa douleur et celle de toutes l’Opposition politique républicaine, suite au tragique évènement survenu au Camp du Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) à Gao, le mercredi 18 janvier 2017.C’est ainsi qu’il dira en ces termes incisifs et solennels : « Nous resterons mobilisés auprès de toutes les forces patriotiques de notre pays pour combattre et condamner avec la dernière énergie cet acte ignoble ».

Il a, par ailleurs ajouté que cette présence massive ici se justifie, parce que le Mali est en deuil, parce que le peuple malien est indigné. Elle se justifie aussi pour clamer la commune aspiration de notre pays et faire du Mali, un Etat stable, une Nation unie et solidaire.

Soumaila Cissé conclura son intervention en présentant ses condoléances aux victimes de cette attaque et en souhaitant prompt rétablissement aux blessés.

Ce fut ensuite au tour de Bocary Tréta de s’adresser à la foule attristée en ces termes : « le CMP condamne avec la dernière rigueur cet acte odieux, lâche et barbare dont l’objectif est d’anéantir les efforts de paix et d’instabilité engagée par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita. » Le Président de la République, le Gouvernement, la Communauté internationale présentent leurs condoléances les plus attristées aux victimes de cet attentat et souhaitent prompt rétablissement aux blessés. Les autorités politiques et les populations de Gao ont pris en charge la situation. Et le CMP marque son inquiétude face à l’ampleur des pertes en vies humaines suite à l’attentat de Gao, ainsi qu’à la recrudescence d’actes terroristes, a expliqué le Président du CMP.

Adama Bamba


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here