Attentat de Gao : Spéculation sur le nombre des victimes

Presque une semaine après l’attentat contre le Moc à Gao, on n’a pas toujours un nombre exact des victimes. De sources sécuritaires françaises et onusiennes, l’attaque d’une base militaire à Gao, le 18 janvier dernier, revendiquée par le groupe jihadiste Al-Mourabitoune de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, affilié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) sur le site d’information mauritanien Al-Akhbar, un de ses canaux habituels de transmission, s’est soldée par le bilan macabre de 77 morts.

Ce bilan est mis en cause par de nombreuses autres sources comme Mamadou Hawa Gassama, député élu à Yélimané. Il a soutenu samedi devant la presse ceci rapportant des propos de Soumaïla Cissé :

“Les habitants de Gao nous ont dit ce matin qu’ils ont enterré 106 personnes”.Il a surtout précisé que le sit-in unitaire de la majorité et de l’opposition “est parti de Soumaïla Cissé. Lorsque l’attentat a été perpétré à Gao, j’étais à ses côtés quand il a téléphoné à IBK, qui était à Gao, pour faire des bénédictions. Il lui a dit que ce qui s’est passé à Gao nous a attristés. IBK aussi lui a fait savoir dans un message qu’il partage son avis et il l’a fait savoir aux habitants de Gao devant les télés et les radios. Ensuite, Soumaïla m’a dit qu’il ne s’agissait plus d’être de la majorité ou de l’opposition ; sur le champ il a téléphoné à Tréta auquel il fit savoir que le but de son coup de fil était de parler de ce qui devrait être envisagé par la classe politique. Tréta lui a demandé ce qu’il voulait, il a dit : je souhaite qu’on se rassemble pour un recueillement devant le Monument de la paix… Les habitants de Gao nous ont dit ce matin qu’ils ont enterré 106 personnes”.

M. D.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here