Maire du District de Bamako : Quand un réseau de vente de fausses vignettes agit en toute impunité

D’après une enquête que nous avons menée, il existe bel et bien un réseau de vente de fausses vignettes à la Mairie du District de Bamako. Le réseau est connu de tous et agit librement dans la cour de la Mairie alors que ses activités affectent considérablement le marché légal des vignettes. Qui couvre alors ce réseau dont les éléments n’ont jamais été inquiétés par quoi que ce soit alors qu’ils sont en train de mener leurs activités dans l’illégalité la plus totale ?
Chaque année, les responsables de la Mairie du District de Bamako se plaignent du faible taux de la vente de vignettes des motos à cause d’un réseau de vente de fausses vignettes qui envahit le marché en début d’année. Mais, selon nos sources, ce réseau agirait même au sein de la mairie sous le regard complice et complaisant de certains cadres qui en tireraient certainement des dividendes.
Nous avons recueilli des témoignages à cet effet.
« La semaine dernière, je me suis rendu à la Mairie du District de Bamako après avoir entendu que la vignette de 2017 était disponible. Je suis allé m’assurer de cela. Quand je suis arrivé, je me suis adressé à un gardien de motos à l’intérieur de la Mairie pour demander si les vignettes de 2017 sont effectivement disponibles. Il m’a répondu non tout en me demandant si je dispose de la vignette de 2016. J’ai répondu par la négative car je l’ai perdu avec mon portefeuille et d’autres pièces vers la fin de l’année 2016. C’est ainsi qu’il m’a fait savoir qu’il est dans un réseau qui pourra me trouver une photocopie de vignette que je pourrai montrer lors des contrôles. Il m’a proposé la somme de 4000 FCFA pour cette fausse vignette alors que l’authentique coûte 6000 FCFA », explique notre source. Selon laquelle, cela se fait au vu et au su de tous.
Un autre témoin d’ajouter que chaque année, la vignette avec le cachet de la mairie du District est vendue au marché Dibida à travers le même réseau entre 3000 et 4000 FCFA. Bien que la Mairie en soit informée, cela n’a pas changé les choses car ce réseau qui a ses tentacules en son sein, continue à mener ses activités dans l’impunité la plus totale. Et ainsi, les clients sont détournés de leurs bonnes intentions avec ces offres illégales et inferieures au prix normal de la vignette.
Selon des sources proches de la mairie, normalement, après la perte de la vignette, le client a droit à une copie (duplicata) délivrée par la Mairie sur présentation d’une preuve que le client a effectivement acheté la vignette à la Mairie du District. Mais, a en croire nos sources, la Mairie a cessé de délivrer ce duplicata de la vignette. Ce qui veut dire que le client est forcé d’acheter une nouvelle vignette après la perte de l’ancienne vignette. Pour ne pas payer une nouvelle vignette à 6000 FCFA, les clients du réseau payent entre 3000 et 4000 FCFA seulement. Et c’est cela qui attire de plus en plus de gens vers ce réseau de faussaires qui agit jusque-là en toute impunité. Et même dans la cour de la mairie du District de Bamako où leurs éléments abordent, à longueur de journée, les personnes venues se procurer de vignettes pour leurs motos. Toute chose qui affecte beaucoup le marché de la vente légale des vignettes au niveau de la Mairie du District de Bamako.
Modibo Dolo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here