Visite inopinée du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile dans trois unités de gendarmerie de Bamako

94

Dans la matinée du lundi 23 janvier 2017, le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Salif Traoré s’est rendu successivement au Peloton motos, à la Brigade fluviale et à l’Unité cynophile de la gendarmerie nationale.
Par cette visite, le ministre entendait félicitait les uns et les autres pour leur engagement quotidien, mais aussi toucher du doigt certaines réalités des unités en question. Les gendarmes du Peloton motos étaient visiblement heureux de recevoir le Général Salif Traoré dans leurs locaux.
Une visite guidée des lieux a permis à celui-ci d’apprécier l’état des engins à deux roues et de recenser quelques problèmes liés à la modernisation et au renforcement du parc du peloton motos. Tout en relevant la visibilité et le sérieux des éléments du Peloton, l’hôte du jour les a encouragés à maintenir ce cap. Avant de se retirer et en guise de motivation, il leur offert deux bœufs.

Autres lieux autres réalités. Au moment du passage du Général Salif Traoré à la Brigade fluviale, celle-ci venait juste de réaliser un exploit en sauvant dix personnes de la noyade suite au chavirement de leur pirogue en plein fleuve. L’incident est survenu à 9 heures lorsque onze personnes à bord d’une pirogue ont été surprises par un vent soudain. Au même moment un bateau de la brigade fluviale patrouillait sur le fleuve.
Face à la détresse des occupants de la pirogue selon le commandant de brigade, ses éléments en patrouille se sont vite approchés du lieu de l’incident pour secourir les infortunés. Grâce à la prouesse des gendarmes de la Brigade fluviale, dix personnes sur onze ont été secourues avec succès. Un des passagers de la pirogue est pour le moment porté disparu et les recherches continuent pour le retrouver.

Aux demandes de réparation et d’achat de moteurs pour les bateaux sur cale dans le but d’optimiser le rendement de la Brigade fluviale, le ministre a prêté une oreille attentive. Aussi, la visite des locaux de la brigade lui a-t-elle permis d’instruire une évaluation de l’état des infrastructures de l’unité en vue de les rénover ultérieurement.

La dernière étape et non des moindres de cette visite, a été l’Unité cynophile de Sogoniko.
Créée en 1964, cette unité est de plus en plus sollicitée pour le déminage et les fouilles dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Après la visite des niches et du parcours d'obstacles des chiens, le Général Salif Traoré a salué le courage et la détermination du commandant de l’unité et de ses hommes. A ce niveau également une demande de renforcement des capacités de l’unité en moyens roulants a été adressée au Ministre qui en a pris bonne note.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here