CGA, CMFR2, CPA ET MSA : Débats sur le blocage de l’accord

La coordination des groupes armés (CGA) du Nord ont animé une conférence de presse. La rencontre a duré près de deux heures en présence de plusieurs représentants des groupes venus du Nord. C’était hier mercredi à la Maison de la Presse de Bamako.

L’objectif de cette conférence était de faire l’état des lieux et de rappeler à la population malienne que la mise en œuvre de l’accord est inclusive.

Pour le secrétaire général de la Coalition du peuple de l’Azawad (CPA), Mohamed Ousmane Ag Mouhamedoun le problème n’est pas réglé. Il a indiqué que les groupes se sont réunis pour se battre afin de régler leur problème. “La CMA et la Plateforme ont été incapables de mettre en place la bonne tenue de cet accord”. Et d’ajouter que le danger de cet accord c’est qu’il n’y a pas un arbitre.

Il en a appelé à la création d’un médiateur entre les groupes armés. “Nous sommes prêts à partager le gâteau ensemble et régler le cas par cas”, a-t-il assuré. Il a invité le gouvernement à prendre des mesures pour la réussite de l’accord. “Tout le monde doit s’y mettre, parce que ce sont les populations qui sont concernées. Il faut qu’on arrive à partager ensemble. Nous ne sommes jamais sortis de l’accord. Nous invitons le gouvernement à faire la mise en œuvre de l’accord pour que nos populations ne souffrent pas”, a-t-il martelé.

La conférence était présidée par l’ancien ministre Mohamed El Oumarani, secrétaire aux relations extérieures du MPSA. Il avait à ses côtés Younoussa Touré, vice-président du CMFPR2, et Dah Ould El Béchir du MPSA, chef d’état-major.

Pour l’ancien ministre Mohamed El Oumarani, des efforts sont faits pour contacter le gouvernement afin de souligner les grandes lignes du blocage de l’accord.

Adama Diabaté

Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here