LETTRE OUVERTE A MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE IBRAHIM BOUBACAR KEÏTA

Natif de Koutiala
Excellence Monsieur le Président de la République
Au cours des élections communales du 20 novembre 2016, votre Parti le Rassemblement Pour le Mali (RPM) n’a pas eu le poste de maire dans la commune urbaine de Koutiala. Cela s’explique par plusieurs raisons dont les principales sont :
Vous avez toujours montré une préférence pour la famille Ouattara seule comparativement aux autres grandes familles de Koutiala. Les populations de Koutiala sont frustrées pour cela.
Les populations ont l’impression que la vie et la gouvernance quotidienne de la ville de Koutiala ne vous intéressent pas.
Les populations en ont marre des tracasseries de la police contre les paysans les jours de foires hebdomadaires concernant les vignettes des motos et des vélos et pensent que vous y êtes pour quelque chose.
Les populations ont l’impression que votre comportement ne fait pas de vous un natif de Koutiala, tellement vous êtes distants avec les populations.
Le jumelage Alençon et Koutiala bat de l’aile, la maison du jumelage est transformée en chambre de passe, ainsi que la nouvelle salle de spectacle. Les populations comptaient sur vous, même d’une manière indirecte pour mettre de l’ordre dans ces affaires, mais hélas, votre réaction semble être tardive.
Vous semblez oublier la construction des bâtiments de la mairie de Koutiala vieille de plus de 41 ans et désormais exigé pour le personnel qui y travaille.
En prenant en compte ses préoccupations des populations de Koutiala, vous serez dans leur estime.
Tout en espérant, que cette lettre ouverte sera pour moi un moyen de vous mettre au courant des problèmes de votre ville natale, soyez assurer Monsieur le Président de ma très haute considération.
Président du CAP à Koutiala Cheick Mohamed KAMISSOKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here