Organisation de la 12ème session de la Conférence de l’UPCI par le Mali : Aux frais du Royaume d’Arabie Saoudite

L’honorable Issaka Sidibé n’a pas manqué de faire une mention spéciale au généreux donateur. C’était lors de l’ouverture de la 37ème réunion du comité exécutif, le 23 janvier en prélude à la tenue de la 12 ème session de la conférence de l’Union Parlementaire des pays membres de l’OCI.
C’est à la 36ème réunion du comité Exécutif de l’UPCI, tenue à Ankara que le président de l’Assemblée Nationale du Mali, l’honorable Issaka Sidibé, a lancé l’appel aux membres de l’UPCI pour un appui financier dans l’organisation de la 12ème session de la Conférence de l’UPCI. C’est suite à cet appel que le président de l’Assemblée consultative du Royaume, l’Honorable Abdullah Al Sheik, a fait l’annonce officielle de prendre en charge l’intégralité des dépenses liées aux assises.
La 37ème réunion du comité Exécutif de l’UPCI qui précède les travaux de la 12ème session de la conférence de l’UPCI prévue pour les 27 et 28 janvier a été l’heureuse occasion pour le président de l’Assemblée nationale pour remercier le Royaume d’Arabie Saoudite. « Je voudrais, aujourd’hui, de façon solennelle, remercier pour tous les efforts que le président de l’Assemblée consultative du Royaume, l’Honorable Abdullah Al Sheikh est en train de déployer pour la concrétisation de cette promesse et saluer également la volonté exprimée par d’autres amis du Mali de s’associer au financement de l’événement », a confié l’honorable Issaka Sidibé qui présidait les travaux. Il a, en outre, remercié tous les membres de l’Union pour avoir confié au Mali l’organisation de la 12ème session der la conférence de l’UPCI et toutes ses réunions statutaires. Un geste qui a été, selon lui, un symbole d’espoir pour notre pays et une marque de soutien de la Oumah islamique à son égard.
Actualité oblige, le président de l’Assemblée Nationale est revenu sur les événements douloureux de Gao qui ont endeuillé notre pays. Pour Issaka Sidibé, les auteurs et les commanditaires de forfait pensent avoir porté un coup au processus de mise en œuvre de l’accord, mais c’est sans compter avec la détermination ferme à continuer d’avancer sur la voie choisie par le Mali et ses partenaires, celle de la paix et de la réconciliation. « A travers cette épreuve sinistre, ils ont voulu semer le doute dans l’esprit des maliens et de la communauté internationale, mais le peuple malien, dans toutes ses composantes, ainsi que les amis du Mali ont répondu par l’union sacrée au tour de nos idéaux de paix », a conclu l’honorable Issaka Sidibé.
Daniel KOURIBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here