Sécurité alimentaire et nutritionnelle : Vers l’adoption d’une Politique globale nationale

Elle se veut un cadre unique, fédérateur et intégrateur de référence en matière d’orientation et de gouvernance de toutes les actions de sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le pays

Le gouvernorat du District a abrité le mardi 24 et le mercredi 25 janvier dernier, les travaux de l’atelier national de validation sur la Politique nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle.

La cérémonie d’ouverture des travaux de la rencontre était présidée par le Ministre Commissaire à la Sécurité Alimentaire, Dr Oumar Ibrahim Touré. C’était en présence de la représentante des PTF, Fatouma Seid.

Durant deux jours, les participants ont mené des réflexions et examiné plusieurs  points inscrits à l’ordre du jour. Il s’agit notamment de la mise en place d’une gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle inclusive proactive, efficace et efficiente ; le renforcement de la résilience des populations vulnérables par l’amélioration de leur protection sociale et autres mesures ; le renforcement du cadre juridique et réglementaire du Dispositif national de sécurité alimentaire ; la vision commune de la PolNSAN fondée sur la responsabilité partagée et la solidarité effective ainsi que les enjeux environnementaux et sociaux ; les risques et mitigation et le plan d’actions.

Dans son discours le ministre Oumar Ibrahim Touré a expliqué le bien fondé de l’adoption du document sur la PolNSAN. « Le Gouvernement du Mali, sur recommandation du Conseil national de sécurité alimentaire a entamé l’élaboration d’une Politique nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Cette Politique qui a démarré depuis 14 mois se veut un cadre unique, fédérateur et intégrateur de référence en matière d’orientation et de gouvernance de toutes les actions de sécurité alimentaire et nutritionnelle dans le pays ». Il a par ailleurs rappelé que l’élaboration du document a vu la participation de tous les acteurs concernés. « L’élaboration de cette politique a suivi une démarche participative et itérative comportant plusieurs étapes et impliquant tous les acteurs concernés par la gestion de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. La première étape a porté sur l’analyse diagnostique de l’évolution de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Mali de 2005 à 2015. Celle ci  a établi que le Mali est un terreau d’initiatives locales et régionales en réponse à l’insécurité alimentaire conjoncturelle et structurelle. La seconde étape a concerné l’élaboration du document de Politique nationale de sécurité alimentaire et nutritionnelle (PolNSAN), à travers une démarche de concertation participative régionale, impliquant l’ensemble des acteurs dans une approche multisectorielle ». Et le ministre Touré de préciser « C’est dans cette perspective que l’étude a recommandé le décloisonnement des différents cadres institutionnels d’orientation qui régissent séparément : le Conseil national de sécurité alimentaire, le Conseil national de nutrition et le Conseil national d’orientation stratégique de la protection sociale, et leur fusion en un seul Conseil national de Sécurité alimentaire, nutritionnelle et de la Protection sociale, domicilié à la Primature »

De son coté, la représentante des PTF, Eatouma Seid a mis l’accent sur l’importance de l’adoption de cette politique pour la notre pays. « Il est donc de la plus haute importance que le Mali se dote d’une Politique nationale de référence qui servira de creuset des initiatives et des énergies pour faire face de manière durable à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations en particulier des plus vulnérables ». Elle a donné des assurances au ministre Touré quant à l’engagement des partenaires techniques et financiers et leur disponibilité à accompagner le gouvernement dans le cadre d’une meilleure prise en charge de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables.

Mohamed Naman Keita


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here