UM-RDA : Ibrahima Bocar Ba succède à Bocar Moussa Diarra

Il est secondé par Sandy Mahamane Haidara, premier vice-président, Bassirou Diarra, 2ème vice-président et Mme Haidara Aichata Cissé dite Chato, 3ème vice-président

L’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM-RDA) a tenu les assisses de son 2ème congrès ordinaire, les 22 et 23 janvier, au pavillon des Sports du Stade du 26 Mars. A l’issue de ces assises, un nouveau bureau de 34 membres a été mis en place, le lundi tard dans la nuit, pour un mandat de cinq ans.
Il est dirigé par l’ancien diplomate Ibrahima Bocar Ba, secondé par Sandy Mahamane Haidara, premier vice-président, Bassirou Diarra, 2ème vice-président et Mme Haidara Aichata Cissé dite Chato, 3ème vice-président.
Le nouveau président du parti de la charrue, Ibrahima Bocar Ba, dit placer son mandat sous le signe du renouveau, de la renaissance et de la consolidation des valeurs du parti.
Ce 2ème congrès du parti des héritiers du Président Modibo Keita était consacré au bilan du président sortant, Moussa Bocar Diarra et au renouvellement des bureaux du BPN, des mouvements des femmes ainsi que de celui des jeunes. Malheureusement le bureau national des jeunes n’a pas pu être renouvelé, suite à des incidents entre jeunes qui ont failli compromettre la clôture même du congrès.
Des invités de partis amis tels que Bocari Tréta, du RPM et Assarid Ag Imbarwakane de l’ADEMA ont dû quitter les lieux avant la clôture qui est intervenue très tardivement. Dans une motion, le BPN a pris note de la situation et promis d’œuvrer dans un bref délai pour la mise en place d’un bureau légitime des jeunes.
Dans ce nouvel attelage, le BPN-UM-RDA se dote de trois nouveaux présidents d’honneur à savoir : Bocar Moussa Diarra qui a renoncé à la présidence, dit-on, au profit de la candidature d’Ibrahima Bocar Ba, Abdoul Karim Sanago et Amadou Alboury Diarra.
C’était un congrès tant attendu pour le parti qui a vu plusieurs fois ses assises ajournées. Le 2ème congrès ordinaire a en effet enregistré la présence de nombreux partis amis parmi lesquels le PIDS, le RPM, l’ADEMA, la CODEM, FARE, ADP MALIBA, entre autres.
Dans son allocution d’ouverture, Bocar Moussa Diarra a présenté son bilan de cinq ans de présidence. Un bilan, selon lui, jugé satisfaisant malgré les difficultés que le parti traversait au moment où il venait aux commandes et dans un contexte de crises politico-institutionnelle du pays.
Revenant sur les élections communales de 2017, Bocar Moussa Diarra dira que le parti a enregistré des avancées considérables pour se hisser en 6è rang des formations politiques sur l’échiquier national. Aussi, Bocar Moussa Diarra s’est dit aussi fier d’avoir accompagné le président de la République Ibrahim Boubacar Keita depuis le regroupement IBK 2012 jusqu’à son élection à l’écrasante majorité. Il a renouvelé le soutien total du parti au chef de l’État, réaffirmé son appartenance à la majorité présidentielle.
Bocar Moussa Diarra a passé en revue, les activités phares réalisées par le parti avec l’accompagnement total du président IBK. Il a notamment souligné, la célébration du centenaire du père de l’Indépendance, Modibo Keita, fondateur du parti, l’immortalisation de l’ancien président en baptisant l’Aéroport International Sénou à son nom, entre autres.
Le président sortant de l’UM-RDA a félicité ses camarades et les structures du parti qui, selon lui, ont permis ces avancées remarquables. Pour Bocar Moussa Diarra l’UM RDA incarne des valeurs sur lesquelles il faut continuer se baser.
Daniel KOURIBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here