Unités industrielles : Le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim à ATC Mali et Métal Soudan

157

Après sa conférence de presse animée le mardi 17 janvier dernier, ave les patrons de presse. Le ministre en charge du Développement industriel, Mohamed Aly Ag Ibrahim, très soucieux du développement industriel de notre pays, a entamé le mardi 24 janvier 2017, une visite de terrain sur les installations de la Société « Atelier de Tournage et de Chaudronnerie du Mali (ATC Mali), sise  à Niamana », ainsi que sur l’Unité industrielle de Métal Soudan, située à la zone industrielle de Dialakorobougou.

Mohamed Aly Ag Ibrahim était accompagné d’une forte délégation dont les membres de son cabinet.

Pour mémoire, le ministre du Développement a déjà affiché ses ambitions, à savoir : la restructuration de nos entreprises ; la disponibilité des matières premières, de l’énergie à un coût acceptable et le développement de l’agro-alimentaire. Il entend valoriser l’existant et s’inscrire dans une perspective, avec la création d’un guichet unique pour les nouvelles unités industrielles. En seulement six mois de présence dans l’équipe gouvernementale, Mohamed Aly Ag Ibrahim a déjà à son actif, un bilan positif. Avant cette visite le ministre avait visité 34 entreprises industrielles, au cours du second semestre de l’année écoulée.

La première étape de la visite du Mohamed Aly Ag Ibrahim a été les installations industrielles de la Société ATC Mali, dirigée par son PDG, le français, Jean Guy Monnderet.

selon le Directeur administratif et financier (DAF) de cette Société industrielle, Souleymane Sylla, ATC Mali est chargé de la construction métallique, des matériels d’usine, de la fabrication de charpentes, de châteaux d’eau, de la transformation des conteneurs en chambres, boutiques et fabrique des citernes pour ne citer que cela. Son chiffre d’affaires était de 5,9 milliards en 2016, contre 5,5 milliards en cette année, avec plus de 600 employés tous de nationalité malienne. Il s’agit d’une Société à 100% malienne, à en croire M. Sylla.

Concernant les activités réalisées par son entreprise, le Chef comptable, Seydou Traoré a cité entres, le montage de l’usine de Karaga, la nouvelle cimenterie de Diago, l’usine aliment bétail d’un grand moulin à Koulikoro. Elle est également sur la construction d’une huilerie à Koulikoro.

La dernière étape de cette visite a concerné l’Usine Métal Soudan, dirigée par Géry Samaan.

Cette usine qui existe depuis 1954 est quasiment spécialisée dans le même créneau que la Société ATC Mali.

Visiblement satisfait des activités menées par les entreprises industrielles visitées, le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim a assuré qu’il  fera part aux plus hautes autorités maliennes de ce qu’il a vu. Il a promis de plaider auprès des autorités afin qu’elles appuient davantage nos entreprises industrielles. Par ailleurs, il exhorte les populations à faire confiance à nos entreprises qui disposent, selon lui, de la technologie de pointe nécessaire pour contribuer au développement du pays.

A l’issue de la visite de la Société Métal Soudan, son PDG a soulevé au cours de la rencontre du ministre avec les travailleurs, un certain nombre de difficultés auxquelles son entreprise est confrontée. Dont notamment le mauvais état de la route qui mène à la fabrique, la desserte irrégulière en électricité. Au niveau de l’informatique, la fibre optique qui relie Bamako à Ségou est absente chez lui, a laissé entendre le PDG de Métal Soudan.

En réponse, le ministre dira que c’est l’Agence pour l’Aménagement des Zones Industrielles (AZI-SA) qui est chargée de ces travaux. Mais il a reconnu que cette Agence rencontre aujourd’hui de difficultés financières. Dès que ce problème sera résolu, tout ira bien pour Métal Soudan et autres, a précisé le ministre.

Adama Bamba


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here