31ème session du Conseil d’Administration de l’ANPE : Le budget 2017 fixé à 6 milliards 779 millions FCFA

La 31ème session du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) s’est tenue le mercredi 25 janvier dernier dans les locaux qui abritent sa direction générale. Les administrateurs ont procédé à l’adoption du Plan de Travail Annuel (PTA) et du projet de budget pour l’exercice 2017, fixé à 6 milliards 779 millions FCFA.

« L’examen et l’adoption du Plan de Travail Annuel (PTA) et du projet de budget pour l’exercice 2017 », tels sont les deux principaux points inscrits au menu de la 31ème session du Conseil d’Administration de l’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE), tenue le mercredi dernier dans la salle de conférences de la direction générale de l’Agence. L’ouverture des travaux de la session a été présidée par Moussa Kanouté, président du conseil d’administration, en présence du directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, du secrétaire général du Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.
Au titre de l’année 2017, le budget a été fixé en recettes et en dépenses à 6 779 000 000 FCFA, soit une hausse de 7,40% par rapport à celui de l’année 2016 qui était de 6 311 900 000 FCFA. Une hausse qui s’explique par le fait que cette année, le directeur général de l’ANPE, Ibrahim Ag Nock, a mis l’accent sur le rapprochement des chiffres avec l’INPS en maîtrisant la taxe de main d’œuvre.
S’agissant du budget de fonctionnement, il connait une baisse de 20,59% et représente 13% du budget global comparé à l’année 2016. Tandis que plus de la moitié du budget global, 6 779 000 000FCFA, sera dédié à l’exécution du programme d’activités.
Pour le président du Conseil d’Administration de l’ANPE, Moussa Kanouté, ce budget reflète conséquemment l’ambition de la nouvelle direction qui consiste à insuffler une nouvelle dynamique à l’Agence à travers des chantiers innovants.
Quant au plan de travail annuel 2017, d’après le président du conseil d’administration, Moussa Kanouté, il a été élaboré conformément aux directives du Plan d’Actions de la Politique Nationale de l’Emploi et du Plan d’Actions de la Politique Nationale de la Formation Professionnelle.
Mais, selon lui, le PTA s’inscrit dans la vision de la direction générale qui a fait de l’emploi rural et de l’autonomisation des femmes, une de ses priorités.
Pour le président du Conseil d’Administration, l’ANPE doit être au cœur de la mise en œuvre de la Politique Nationale de l’Emploi prônée par le gouvernement.
Lassina NIANGALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here