CAN Total Gabon 2017 : Pas de miracle pour les Aigles du Mali !

Aux termes de la troisième et dernière journée de la CAN Total Gabon 2017, le duel à distance disputé le mercredi dernier à Oyem dans la poule D entre, d’une part , les Aigles du Mali et les Crânes d’Ouganda et d’autre part, entre les Pharaons d’Egypte et les Blacks-stars du Ghana a finalement souri aux Egyptiens et Ghanéens qui se sont qualifiés pour les quarts de finale de la 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations.
Il n’y a pas eu de miracle pour les Aigles du Mali lors de la troisième et dernière journée de la Can Total Gabon 2017, disputée hier jeudi dans la poule D à Oyem entre les Aigles du Mali et les Crânes d’Ouganda. Sur une pelouse flanquée d’eau, les Aigles du Mali qui n’avaient plus leur sort en main pour se qualifier en quart de finale de la Can Total Gabon 2017 seront surpris par les Ougandais qui ouvrirent le score grâce à un tir des 20 mètres de Farouk Miya, l’attaquant Ougandais du Standart de Liège. La réaction des Aigles ne se fait pas attendre. Prenant même du plaisir à jouer sur une pelouse flanquée d’eau du Stade d’Oyem, les joueurs titularisés pour la première fois par Alain Giresse, notamment Yves Bissouma ou encore Moussa Doumbia donnèrent du fil à tordre aux Ougandais qui n’avaient d’autres choix que de commettre un nombre incalculable de fautes. C’est suite à un superbe coup-franc qu’Yves Bissouma égalise pour les Aigles qui n’avaient pas encore marqué le moindre but depuis le début de la compétition. Les Aigles arrachèrent donc le point du match nul, synonyme de leur élimination pour les quarts de finale. Dans l’autre match qui se disputait simultanément à Port-Gentil mettant aux prises le Ghana d’ores et déjà qualifié et les Pharaons d’Egypte, les Egyptiens ont ouvert le score dès la 10ème minute par Mohamed Salah. Le Ghana qui avait laissé au repos certains joueurs clés ne revint pas au score. Il se contenta de terminer à la deuxième place pour éviter le Maroc d’Hervé Renard qui l’avait battu lorsqu’il était à la tête de la Zambie vainqueur de l’édition 2012 et à la tête des Eléphants vainqueurs de l’édition 2015.
Avec cette victoire d’un but à zéro sur les Blacks-stars du Ghana, c’est bien les Pharaons qui occupent la première place de la poule D et croiseront le fer avec les Lions de l’Atlas du Maroc, les Blacks-stars de leur côté seront opposés aux Léopards de la RD Congo.
L’aventure s’arrête donc là pour les Aigles du Mali qui devront s’armer de patience avant de voler plus haut dans d’autres cieux pour les échéances futures, notamment les éliminatoires de la coupe du monde de Russie 2018 ou encore ceux de la CAN 2019 au Cameroun.
Almihidi Touré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here