Police nationale : Les directeurs régionaux de Sikasso, Ségou et Mopti relevés

Le directeur général de la Police nationale, le contrôleur général Moussa Ag Infani, vient de procéder à une vague de nominations dans les différents corps. Ainsi, les directeurs régionaux de Sikasso, Ségou et Mopti ont été relevés de leurs postes. C’est désormais le commissaire divisionnaire Arouna Samaké qui aura la lourde responsabilité de diriger la Police à Sikasso. Il aura comme adjoint le commissaire principal Sékou Traoré.

A Ségou, le patron de la police s’appelle le commissaire divisionnaire Hamadassalia Younoussa. Le commissaire principal Bakari Koné a été nommé adjoint. Tandis que le commissaire divisionnaire Jean Pierre Coulibaly a été nommé directeur régional de la police de Mopti.

Plusieurs directeurs adjoints ont été relevés et remplacés par de nouveaux cadres. C’est le cas de Bamako où le commissaire divisionnaire Boubacar Sidibé a été nommé directeur adjoint tout comme le commissaire divisionnaire Modibo Kéïta au poste d’adjoint à la Direction régionale de la police de Kayes. A Koulikoro, c’est le commissaire divisionnaire Mahamadou Guindo qui assure désormais le poste de directeur général adjoint.

Les commissaires divisionnaires Alassane Sidibé et Amadou Traoré ont été nommés respectivement adjoints de la Direction de la formation et de la Direction du Personnel des finances et du matériel. Tandis que le contrôleur général Samba Kéïta est nommé directeur adjoint de la Sécurité publique. A la Direction des renseignements généraux et de la surveillance du territoire, le commissaire divisionnaire Jaouder Touré a été nommé directeur adjoint. C’est finalement le commissaire divisionnaire Assétou Coulibaly qui a été confirmé au poste de directeur adjoint au niveau de la Police judiciaire.

Enfin, le contrôleur général Bakary Traoré a été nommé Inspecteur en chef adjoint à l’Inspection de la police nationale.

A.B.HAÏDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here