Assemblée générale du Mouvement Devoir de citoyen (Modec) : Moustapha Abdoulaye Djiro rempile pour un mandat de 3 ans

Dans le cadre du renouvellement de son bureau exécutif national, le Mouvement devoir de citoyen (Modec) a tenu sa 2ème assemblée générale à l’école privée Rosey Abantara, sise à Sokorodji. C’était  le vendredi 20 janvier dernier, en présence de plusieurs jeunes d’autres associations, du maire adjoint de Yirimadio, Adama Diarra, et des représentants du Modec venus pour la circonstance des différentes communes du district de Bamako, de Kayes et de Mopti.

À l’issue des travaux, un bureau consensuel a été mis en place avec la réélection de Moustapha Abdoulaye Djiro, qui succède ainsi à lui-même, à la tête d’un bureau de 43 membres, pour un mandat de trois ans renouvelable.

Les membres du Modec ont saisi cette opportunité pour échanger sur certains points des statuts et du règlement intérieur du mouvement. Le nouveau bureau a aussitôt présenté son plan d’action 2017 à l’assistance. À ce sujet, le président Moustapha Abdoulaye Djiro dira que ce plan d’action triennal du Modec s’articule autour de quelques axes majeurs,  notamment la création d’un cadre de concertation, de réflexion et de prise de décision entre les membres. Pour lui, il s’agira aussi dans le plan d’action 2017, de s’attaquer aux problèmes d’éducation, de formation et d’emploi en vue de lutter contre les échecs scolaires.

À ce propos, ajoutera-t-il, des cours de rattrapage seront organisés en partenariat avec les services techniques de l’éducation à l’intention des candidats aux différents examens académiques. Il a aussi souligné qu’il sera question de remise de matériel aux élèves dont les parents sont en situation financière difficile. D’après M. Djiro, le volet formation s’occupera de la mobilisation des jeunes à travers l’auto-emploi en leur proposant des modules de formation dans ce sens.

Et le président d’ajouter qu’un volet du plan d’action sera réservé à la construction citoyenne pour lutter contre l’incivisme dans notre pays, en organisant des conférences-débats autour des thèmes visant à faire de la promotion de la citoyenneté. Moustapha Abdoulaye Djiro a par ailleurs expliqué que le volet assainissement permettra de regrouper les jeunes du mouvement à travers l’organisation de journées de salubrité et de nettoyage des espaces verts et autres lieux publics.

Il faut rappeler que le Modec est une association apolitique qui a pour but de promouvoir la citoyenneté et la culture du sens du devoir. Sa devise est : «Soyons acteur et non spectateur de notre développement». Il vise à contribuer à la résolution des problématiques auxquelles les jeunes sont confrontés. Le Modec appuie les initiatives des autorités pour un changement positif des conditions de vie de la population en général et des jeunes en particulier.

Ousmane DIAKITE/Stagiaire


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here