Centre national d’appui à la lutte contre la Maladie (CNAM) : La 24ème session du CA prévoit un budget de 1,2 milliard pour 2017

La salle de réunion CNAM a abrité la 24ème session de son Conseil d’administration, le mercredi 25 janvier 2017. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence de Sékou Oumar Dembélé, conseillère technique du ministère de la Santé. Il avait à ses côtés le Directeur du CNAM, Samba Sow ainsi que les administrateurs.

L’ordre du jour était l’examen et l’adoption du procès-verbal de la 23ème session, l’état d’exécution des recommandations issues de la précédente session, l’examen et l’adoption du rapport d’activités et le point d’exécution du budget de l’année 2016, l’examen et l’adoption du plan opérationnel et le projet de budget 2017.
Selon le Directeur, Samba Sow, les activités réalisées sont entre autre des consultations externes, des formations continues, universitaires, postuniversitaires, des protocoles d’études en cours de réalisation. Sur le plan financier, au titre du budget global, il a affirmé qu’ils ont mobilisé 1 171 850 699 F CFA, sur une prévision annuelle de 1 203 633 000 F CFA, soit un taux de mobilisation de 97% avec une exécution de 1 129 065 156 F CFA soit 96,35%.
Malgré ces résultats, le directeur a estimé que des défis restent à relever dans les domaines de la recherche, la formation continue, l’appui aux programmes et les soins médicaux.
En ce qui concernent les perspectives pour cette année, il a cité : l’approvisionnement en équipement technique, informatique et roulant, le développement des capacités par la formation médicale continue, le développement de la recherche biomédicale (essais au laboratoire et de terrain) sur les maladies transmissibles, l’amélioration de la gestion des urgences sanitaires au niveau national et les travaux d’aménagement de la cour.
Pour sa part, le président du Conseil d’administration a signifié que le budget 2017 se chiffre à la somme de 1 203 633 000 F CFA. Il a ensuite invité les administrateurs à faire un examen judicieux des documents qui leurs sont soumis pour la bonne marche de la structure.
Bissidi Simpara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here