Forum des éleveurs : Trouver une solution aux vols de bétail

La Maison des aînés a abrité un forum sur la problématique de vols de bétail, le jeudi 26 janvier dans le but de trouver une solution adéquate à ce phénomène de vols de bétail au Mali. Le ministre Nango Dembélé a présidé la cérémonie. Il était accompagné de Bakary Togola de L’APCAM.

La salle de conférence de la Maison des aînés était archicomble des participants venus nombreux pour assister le forum.

Après plusieurs témoignages des éleveurs victimes de vols, voire d’attaques des voleurs de bétail, le ministre Nango Dembélé, à son tour, a pris la parole pour éclairer les participants sur les différents dispositifs qui seront menés pour mettre fin à ce phénomène.

Il estime que cette pratique de vol met en péril un atout majeur du pays, qui est l’élevage.

L’élevage est un pilier important et occupe une place de choix dans le développement de notre pays, qui désormais, risque d’être entravé si des solutions ne se sont pas trouvées à temps.

A en croire à ses dires, le vol de bétail a fait perdre à l’Etat malien plus de 1,4 milliard de francs, évalué entre 6296 bovins et 68620 ovins en 2014, pour les cas déclarés.

Après le rétrécissement de l’espace pastoral au Mali et le faible taux d’investissement alloué à l’élevage, le cheptel malien est de nouveau frappé de plein fouet par le vol, dit-il.

Pour trouver une solution à ce problème, des dispositions doivent être prises. Il s’agit entre autres de criminaliser le vol du bétail, car jusqu’à nos jours le vol du bétail n’est pas considéré comme un crime dans notre pays.

Lutter contre l’abattage clandestin du bétail qui réduit aussi ce vol. Cela se fera en collaboration avec les services de l’hygiène pour traquer le bétail abattu sans autorisation des services compétents dans le domaine.

Enfin, le ministre estime que tous les départements en charge du domaine de l’élevage et les sous-secteurs s’investiront pour trouver une solution.

Boureïma Tembely

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here