Violence dans l’espace universitaire : Le ministre de la sécurité et son homologue de l’enseignement supérieur se concertent pour mettre un terme !

Le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile et son homologue de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique joignent leurs efforts
Le Général Salif Traoré a invité ce lundi 30 janvier son homologue de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique accompagnée de ses collaborateurs à une rencontre urgente dans la salle de conférence du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile. Objectif : discuter sans ambages de la sécurisation de l’espace universitaire. La sécurité de l’espace universitaire étant un enjeu de paix sociale, une telle rencontre ne pouvait que venir à point nommé.
C’est la raison pour laquelle le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a souligné qu’il était important pour les deux parties de se rencontrer afin de trouver les voies et moyens d’un retour à la quiétude sur l’espace universitaire. Une initiative d’autant plus saluée par la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique que celle-ci n’a pas manqué d’apprécier l’accompagnement constant du département de la sécurité tant au niveau central qu’à celui des structures déconcentrées.
Tout en remerciant le Ministre de la Sécurité et de la Protection pour sa solidarité, Madame Assétou Founé Samaké Migan a regretté les nombreuses interférences dont l’école malienne fait l’objet de nos jours. Elle a également souhaité le renforcement de certaines mesures urgentes parmi lesquelles, l’application rigoureuse du règlement intérieur et les mesures sécuritaires au sein des établissements.
A la suite des deux Ministres, une séance de travail a réuni les responsables universitaires et ceux de la sécurité. Les conclusions de cette concertation bilatérale sont vivement attendues pour une application sans délai pour que règne enfin la quiétude dans l’espace universitaire du Mali, autrefois reconnu pour son sérieux.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here