Alliance des leaders religieux musulmans et chrétiens du Mali : La lutte contre le VIH/SIDA en ligne de mire

La salle de conférence de l’hôtel Bouna de Bamako a abrité un atelier de lancement des activités de lutte contre le VIH/SIDA et la planification familiale. Cet atelier regroupait les leaders religieux et chrétiens, ce afin de décider mesure idoine pour la lutte contre le VIH/SIDA. La cérémonie d’ouverture était présidée par le président de l’Alliance des leaders religieux du Mali, El Hadji Thierno Cheick Ady Thiam, du représentant des chrétiens du Mali, Pasteur Simon Pierre Diarra, directeur du projet Health Policy Plus (HP+), Dr seydou Traore, non moins représentant de l’USAID-Mali. C’était le 30 Janvier 2017.
Rappelons que l’alliance des leaders religieux musulmans et Chrétiens du Mali est créée entre 1980-1990 ; elle a comme but d’impliquer davantage le dialogue entre les communautés afin de trouver une solution à leurs problèmes. Le regroupement a le soutien incontournable des projets et des ONG.
C’est pourquoi, le projet Health Policy Plus (HP+), partenaire avec USAID a décidé de l’accompagner dans cette dynamique à travers le financement d’un projet à hauteur de 185 millions de dollars par l’USAID pour une durée de cinq ans ; un projet dont l’exécution a été attribuée à Palladium (antérieurement Futures Group) le 28 août 2015. Le mandat de ce projet HP+ est de renforcer et faire avancer les priorités de planification familiale et la santé reproductive (PF/SR), du VIH et de la santé maternelle aux niveaux mondial, national et décentralisé.
Selon le Directeur du Projet Health Policy Plus (HP+), Dr Seydou Traore, non moins représentant de l’USAID-Mali, le projet vise à améliorer l’environnent favorable aux services, produits de santé et systèmes de livraison équitables et durables à travers le développement et l’application de politiques, et particulièrement de programmes de santé sans aucune forme de coercition, et fondé sur les droits. Ce projet a également pour but de renforcer les capacités des partenaires dans les pays et leur permettre d’évoluer dans des environnements complexes pour concevoir, appliquer et financer des politiques publiques en adéquation avec leurs priorités.
Avant d’ajouter que le projet met également en œuvre des stratégies créatives pour accélérer le rythme du travail politique de HP+ qui a contribué à l’amélioration de l’environnement favorable à travers : une compréhension plus nuancée des facteurs politiques, sociaux et économiques qui influencent la santé ; des partenariats durables avec le secteur public, la société civile et le secteur privé pour créer un cercle vertueux de mobilisation ; une plus grande appropriation du secteur de la santé qui intègre l’économie, la justice et d’autres secteurs pour soutenir des systèmes de santé résilients ; des informations plus transparentes, utilisables et accessibles pour les politiques, les exécutants et les citoyens ; et un programme plus rigoureux pour documenter, apprendre et partager des expériences à travers le suivi, l’évaluation et l’apprentissage.
Quant au représentant des Chrétiens Catholiques et Protestants du Mali, Pasteur Simon Pierre Diarra, il a d’abord prié pour que la paix revienne totalement au Mali. Il a aussi prié pour le repos éternel en paix de ceux qui sont tombés et des disparus depuis le depuis de la crise ; il a enfin remercié les bailleurs de fonds pour cette activité.
Le Président de l’Alliance des Leaders Religieux Musulmans et Chrétiens du Mali, El Hadji Thierno Cheick Ady Thiam, remerciera les bailleurs de cette alliance pour leur engagement ; il a de même remercié les participants qui sont venus partout du Mali.
Thiam ferra un bref rappel historique des activités de l’Alliance des Leaders religieux au sujet du VIH et le SIDA : Au niveau des Musulmans, au Mali, l'implication des leaders religieux musulmans dans la lutte contre le VIH date de la rencontre des 350 leaders religieux initiée par le GP/SP, le PNLS et Plan International en 1993 au centre culturel islamique de Hamdallaye. « Le déclic de leur participation est parti de deux rencontres majeures, celle de Nioro du Sahel organisée en 2002 par PSI et les journées de plaidoyer sur le VIH organisées en Aout 2002 par USAID/Policy Project (actuel USAID/Health Policy Initiave, Task order 1) », a-t-il révélé.
Au niveau des organisations et leaders chrétiens, selon lui, l'implication des leaders religieux chrétiens pour les réponses au VIH remonte à 1991 à travers leurs participations aux différentes réflexions sur le VIH.
Et enfin, le Président de l’Alliance des Leaders Religieux Musulmans et Chrétiens du Mali a cité quelques résultats déjà obtenus : l'engagement des leaders religieux à travers la lutte contre la stigmatisation et pour le soutien psychosocial, la collecte de fonds dans les mosquées et les églises au profit des PVVIH ; l'élaboration de modèles de plaidoyer sur le VIH basé sur le Coran, les Hadiths du Prophète(PSL) et la Bible ; le partage de l'expérience des leaders religieux du Mali avec leurs Homologues de la sous-région ; la mise en place de cadre de concertation et d'échange avec les leaders de la sous-région (Réseau des leaders religieux musulmans et chrétiens de l'Afrique de l'Ouest et du Centre contre le VIH) ; une meilleure organisation pour renforcer le dialogue intra et interreligieux à travers la création de réseaux (RNILS, Alliance et de commissions thématiques sur le SIDA (commissions thématique catholiques et protestantes) ; le renforcement des capacités des religieux ; et la participation active des religieux comme partenaire incontournable dans la lutte contre le VIH/SIDA au niveau national.
Abdramane SAMAKE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here