AMDTN : Une association engagée pour l’émancipation des femmes de Nioro

Portée sur les fonts baptismaux le 20 septembre 2015, l’Association MUSOW DEME TON de Nioro (AMDTN), comme son nom l’indique, est une association qui se bat inlassablement pour l’émergence, l’épanouissement et le développement des femmes de la commune urbaine de Nioro.

« La femme, c’est la mère de l’humanité. Pas de femmes, pas de vie. Sauvons la femme, car c’est la mère de l’humanité ». C’est fort de cette sagesse africaine que l’AMDTN a été créée sous le numéro de référence 2015-043CN à la préfecture de Nioro. Association laïque, apolitique et à but non lucratif, elle vise à favoriser le regroupement des femmes pour la défense de leurs droits et intérêts contre toutes formes de violences et de discriminations pour une participation effective des femmes au processus de développement.

En effet, tout ce qui concerne le développement des femmes, concerne l’AMDTN ; raison pour laquelle, elle intervient dans le domaine que sont entre autres : l’Alphabétisation, la Santé, l’Education, la Sensibilisation, des plaidoyers, la reconversion, la vulgarisation des droits des femmes.

Une association pas comme les autres

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Cet adage sied bien à l’AMDTN ; une association qui a seulement deux années d’existences, elle s’est fait remarquer à travers ses nombreuses activités en faveur des femmes de Nioro. Sous la houlette de son président Kalifa TRAORE, et sur fonds propre, l’AMDTN a organisé plusieurs activités en 2016. Il s’agit entre autres : une émission de sensibilisation des femmes sur le mariage précoce à la radio Jamana ; l’organisation d’un évènement culturel au carrefour des jeunes de Nioro à la faveur de la fête du 08 mars ; l’organisation des chants, sketchs sur la mutilation génitale femelle, la tenue des journées de sensibilisation des femmes sur la pratique néfaste des maladies génitales féminines(MGF) ; l’organisation des journées de formation sur les techniques du maraîchage ; Organisation des cours dénommés ‘’TOUTES À L’ECOLE’’ pour les femmes analphabètes en langue Bamanankan ou Arabe, Français, Mathématiques et Anglais pour les élèves filles du second cycle ; Organisation de manifestation culturelle “ZERO VIOLENCE SUR LES FEMMES”. La liste n’est pas exhaustive.

Animée par le rêve de la réalisation d’une société juste et équitable favorable à l’épanouissement des femmes/filles sur les plans physiques, juridiques, moraux, politiques et intellectuels pour un développement radieux, l’AMDTN s’est fixée des objectifs que sont : lutter contre les violences faites aux femmes en général et les jeunes filles en particulier; Promouvoir les droits des femmes et des jeunes filles; Créer un cadre de concertation et d’échange entre les membres de l’association; Renforcer les capacités des membres de l’association.

Elle a pour but de regrouper, d’organiser et de sensibiliser des femmes en vue de créer une prise de conscience pour leur mobilisation et leur participation effective et efficace à leur propre développement.

En tout cas, vu le nombre d’activités menées par l’AMDTN en faveur des femmes, nous pouvons dire qu’elle est différente de plusieurs associations créées pour faire de la diversion.

Aliou Agmour

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here