Partenariat public-privé : une loi promulguée pour promouvoir et consolider les affaires

Sur initiative du ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, l’Assemblée nationale a adopté le vendredi 16 décembre 2016, une loi de partenariat public-privé (PPP) et ses textes d’application. Cette loi qui a été promulguée par le Président de la République marque un nouveau départ dans le renforcement de l’initiative privée au Mali, à travers un partenariat renforcé entre les secteurs public et privé.

La cérémonie de remise officielle de cette loi aux hommes d’affaires, s’est tenue, le mardi 24 janvier 2017, dans la salle de conférence du Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM). L’événement a enregistré la présence du ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Konimba Sidibé, le Président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), Youssouf Bathily ainsi qu’une centaine d’hommes et femmes opérateurs économiques.

Cette remise officielle avait pour but d’informer, de sensibiliser et de renforcer la capacité des différents acteurs sectoriels à mieux comprendre le concept de partenariat public et privé, afin de mieux gérer et coordonner dans le futur la réalisation des projets PPP, améliorant ainsi la qualité et la durabilité des infrastructures.

Le Président du CCIM, Youssouf Bathily, a remercié le Chef d’État pour son implication personnelle dans la promotion et le développement du secteur privé de notre pays. Selon lui, la promulgation de cette loi prouve pour la première fois que le Gouvernement s’est engagé à s’impliquer dans la réalisation d’investissements structurants à travers un partenariat public-privé.

Pour le Président Bathily, désormais les opérateurs économiques disposent d’un cadre juridique propice au développement des infrastructures et des ouvrages dont notre pays a fortement besoin à travers un partenariat public-privé. « La remise officielle de ce texte important et innovant aux opérateurs économiques que nous sommes, est un acte de très haute portée symbolique. Je reste convaincu que le secteur privé profitera des opportunités que lui offre cette loi pour réaliser des actions qui renforceront ce partenariat entre les opérateurs économiques et l’État », a-t-il dit.

Le ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur privé, Konimba Sidibé, a aussi remercié les cadres du patronat pour leur présence pendant les processus de discussions de cette loi. A l’en croire, l’Etat a fortement besoin des infrastructures de qualité et alors les opérateurs économiques doivent être mis dans les conditions notamment par les textes pour qu’ils puissent exécuter ces besoins attendus. « Cette loi va créer les conditions afin que le secteur privé vienne s’associer à l’Etat pour faire face à l’émergence et l’épanouissement de notre pays », a-t-il dit.

Seydou Karamoko KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here