Le Directeur Général Adjoint d’Orange pour l’Afrique et le Moyen-Orient à Bamako: Bruno Mettling explique la stratégie d’Orange en Afrique et au Mali

Le Directeur Général Adjoint d’Orange, en charge de Zone Afrique et Moyen-Orient, Bruno Mettling a donné une conférence de presse, le mercredi 1er février à l’issue d’une visite au Mali. C’est un patron très satisfait du travail de son personnel qui s’est entretenu avec la presse malienne, à la Direction de la société à Bamako. On notait la présence du Directeur Général Alassane Diene et ses proches collaborateurs, ainsi que celle de DFA Communication, représenté par ses patrons Diop et Fall.

Bruno Mettling a admirablement remercié l’équipe Orange Mali, sous la houlette du Directeur Général Alassane Diene. Le sommet Afrique France qui s’est tenu les 13 et 14 janvier a été un moment crucial pour « mesurer la quantité du travail d’Orange », très fortement sollicitée, et qui a pu relever le défi à cette occasion. Au cours de sa visite Bruno Mettling a partagé avec les autorités maliennes, la stratégie d’Orange en Afrique et au Mali, comportant le très haut débit avec à la clé la 4G, dans un délai d’un an, le placement de fibres optiques sur de longues distances, l’amélioration des services prévoyant un investissement de 10 milliards de FCFA en 2017. La société Orange poursuivra son partenariat avec l’équipe nationale, ‘’les Aigles’’, dont elle est le sponsor officiel.

Devant les hommes de media, Bruno Mettling a admirablement remercié l’équipe Orange Mali, sous la houlette du Directeur Général Alassane Diene. Le sommet Afrique France qui s’est tenu les 13 et 14 janvier a été un moment crucial où le Directeur général adjoint, qui était à Bamako, a pu « mesurer la quantité du travail d’Orange », très fortement sollicitée, et qui a pu relever le défi à cette occasion. « Ils ont réussi à faire passer une bande passante de 700 Mb. C’est l’équivalent de la retransmission de 140 matches de football, qui se jouent au même moment », a expliqué Bruno Mettling. Orange Mali a travaillé avec beaucoup de détermination et la qualité du travail technique, s’est il réjoui.

Vue stratégique
Au-delà de cette reconnaissance au personnel d’Orange Mali, cette visite visait à partager avec les autorités maliennes, la stratégie d’Orange en Afrique et au Mali. Le très haut débit est au cœur de cette stratégie avec à la clé la 4G, que la société est prête à apporter dans un délai d’un an, à Bamako et les capitales régionales. Cette stratégie comporte aussi le placement de fibres optiques sur de longues distances. « La 4 G change complètement l’utilisation de l’internet, les téléchargements avec une vitesse extraordinaire ». A en croire le conférencier, il n’y a pas d’inquiétude au niveau des prix qui n’en seront pas affectés.

Selon Bruno Mettling, l’arrivée de la 4G ne se fera pas au détriment des services précédemment en cours, qui seront qualitativement améliorés. L’effort d’investissement pour cette amélioration des services est prévu par la société sur son budget de 2017, pour un montant de 10 milliards de FCFA. Il comporte le renouvellement complet de tout une partie du réseau, selon le Directeur Général Adjoint d’Orange, en charge de Zone Afrique et Moyen-Orient, qui affirme que tout est mis en œuvre pour satisfaire les 11 millions de clients maliens.

Au-delà de la 4G et de l’amélioration de la qualité des anciens services, la stratégie déroulée par Bruno Mettling comporte un renforcement d’Orange Money avec de nouveaux produits, et l’extension de l’inclusion financière, au bénéfice des 3 millions de clients de ce service. C’est le plus grand réseau de transaction financière avec 20 000 revendeurs. Cela marquera une étape pour la bancarisation de ces populations qui n’ont pas de compte en banque. Bientôt Orange Money se renforcera en intégrant le micro-crédit avec Orange bank, à partir des expériences vécues en Afrique, notamment au Mali et en Côte d’Ivoire. Selon le conférencier, la mise en œuvre de cette stratégie dépend de l’accord avec les autorités.

La stratégie prévoit de nouveaux usages pour des partenaires de la transformation numérique. Des nouveaux services comme « sènèkèla», annonçant la météo, ou des informations sur les prix des denrées alimentaires, selon les localités. Ces nouveaux services permettront une amélioration de 10 % des conditions des agriculteurs. La stratégie prévoit enfin des propositions de kits solaires.
Selon le conférencier, Orange poursuivra le partenariat avec l’équipe nationale des Aigles, dont elle est le sponsor officiel.

B. Daou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here