Rapprochement entre Rpm et Parena : De belles perspectives

Le rapprochement entre le Rassemblement Pour le Mali (RPM) et le Parti pour la Renaissance Nationale (PARENA) augure de belles perspectives pour la situation actuelle du pays. Au cours de la rencontre, les deux formations politiques ont passé au peigne fin les sujets d’actualités du pays.

Une importante délégation du rassemblement pour le Mali conduite par son Président, Dr Bocari TRETA, a rencontré, au siège du Parti pour la Renaissance Nationale (Parena), une importante délégation de ce parti, conduite par son Président, M. TiébiléDramé. C’était le mardi 31 janvier 2017.

Réconciliation nationale

Cette rencontre entre RPM et PARENA est une première du genre depuis l’arrivée du président IBK à la magistrature suprême. Une initiative qui rentre en droite ligne dans le cadre de la réconciliation nationale. L’union prônée par le Chef de l’Etat pour aider le pays à sortir dans la grave crise qu’il traverse nécessite le concours de tous les partis politiques de tout bord.

La rencontre a permis aux deux partis d’analyser la situation nationale et à procéder à un tour d’horizon de leurs relations.

Aussi, les deux partis se sont engagées à poursuivre la réflexion sur les questions d’intérêt national notamment la situation au Nord et les difficultés d’application de l’Accord d’Alger, la situation au Centre, les réformes politiques et institutionnelles sur la loi électorale et la constitution, la question de l’émigration et la présence des communautés maliennes à l’extérieur et le projet de conférence d’entente nationale.

Nécessité d’une solidarité autour du Mali

Ces préoccupations nationales ont amené les délégations des deux partis à comprendre la nécessité de la solidarité autour du Mali comme en témoigne la mobilisation de la classe politique après l’attentat survenu au camp du MOC à Gao, le 18 janvier.  Le peuple du Mali a vu à travers la mobilisation et la solidarité manifestée  par les partis politiques aux blessés de l’attentat de Gao que si le pays est menacé les forces politiques sont capables de parler d’une seule voix sachant bien que l’ennemi d’en face n’a de force que lorsqu’il y a division.

L’union fait la force, dit-on. C’est pourquoi, les deux partis ont décidé de travailler à l’évaluation exhaustive de leurs relations et des perspectives qui peuvent en découler, dans le cadre d’un dialogue républicain. Ce qui présage naturellement la conjugaison des efforts communs autour du Mali dans les jours prochains.

Toutefois, il faut signaler que le PARENA est un parti membre de l’Opposition Démocratique et Républicaine dont le chef de file est l’honorable Soumaïla Cissé.

Amara BATHILY


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here