Bureau malien du droit d’auteur: La programmation des activités du projet 2017 en question

Les administrateurs du Bureau malien du droit d'auteur (BUMDA), se sont réunis, le vendredi 03 février 2017, dans la salle de réunion dudit département, pour tenir les 31eme et 32eme sessions de leur conseil d'administration. C'était sous la présidence du Secrétaire général du ministère de la Culture, Andogoly Guindo, non moins Président du Conseil d'Administration et Mme la Directrice générale du BUMDA, Sidibé Aïda Koné. Cette session a été consacrée à l'examen du bilan de l'exercice écoulé et à l'adoption du programme d'activités et du projet de budget 2017.
Le Président du Conseil d'administration, Andogoly Guindo dira que l'année 2016 aura été, une année d'épreuves pour les acteurs de la création littéraire et artistique et c'est pourquoi il les a rendu un hommage pour leur courage et leur persévérance malgré les conditions extrêmement difficiles. Il les a rassurés que les autorités compétentes sont particulièrement sensibles aux cinglantes difficultés qui sont les leurs. «J'en veux pour preuve, l'adoption le 09 mars dernier, du projet de loi fixant le régime de la propriété littéraire et artistique par le Conseil des ministres», a-t-il dit.
Il a souligné que la protection des œuvres de l'esprit et des droits des créatures et la lutte contre la piraterie sont des préoccupations constantes de son département. Car, a-t-il avancé, notre objectif essentiel, conformément à la politique nationale culturelle, est d'œuvrer en sorte de permettre à tous les acteurs de l'industrie de la création littéraire et artistique de vivre dignement des fruits de leur travail. Selon lui, cet objectif ne pourra être atteint qu'avec le concours de chacun et de tous, cela dans un élan de solidarité agissante.
A ses dires, ces résultats encourageants obtenus en 2016 ont été atteints par l'appui et la franche collaboration des partenaires du BUMDA notamment la justice, les douanes, la Police nationale, les médias et les organisations des artistes. Il a remercié les partenaires pour leur constate disponibilité et leur engagement aux côtés du BUMDA dans son combat pour la protection et la promotion des droits d'auteur pour un mieux-être des créateurs d'œuvres de l'esprit dans notre pays. Et pour l'année 2017, le Pca Guindo, a exhorté le BUMDA pour une lutte implacable contre les atteintes injustifiées et intolérables, à intensifier ses efforts de recouvrement des redevances, en vue d'une sauvegarde efficiente des droits des auteurs et pour une amélioration des dividendes de la perception.

Abdramane SAMAKE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here