Instant THE : Huit “grin” défendent leurs projets

Huit “grin” de jeunes de Bamako et Ségou étaient face aux membres de jury de l’émission téléréalité “Instant thé” ce vendredi. Chaque cercle d’amis tentait d’obtenir d’eux le financement de son projet.

Lancée en septembre 2016, l’émission “Instant thé” ambitionne de faire des populations les principales actrices du développement à travers la dynamique de sa jeunesse symbolisée par le grin par une effective prise de conscience citoyenne en vue d’un changement positif. Elle met en compétition des “grin” autour des projets de développement.

Après l’élaboration des projets avec l’aide de coaches, les huit groupes de jeunes retenus pour la phase finale étaient face aux membres de jurys le 3 février 2017 pour défendre leurs projets. Présentée par El hadj Amadou Diop, l’émission a permis à chaque “grin”, représenté par un porte-parole, de présenter son projet en moins de trois minutes et de soumettre ensuite au feu roulant des questions des membres du jury.

“Guélékan”, un grin de N’Tomikorobougou, a été le premier à ouvrir le bal. Ce groupe de jeunes actif dans le quartier depuis quelques années porte un projet d’aide aux enfants du primaire qui ont des difficultés à assimiler leurs leçons. Le programme prévoit des cours privés pour 150 élèves dans cinq écoles du quartier.

Ségou est représenté par deux grin. Le premier est “Authentic’ club”. Ces jeunes ont un projet de recyclage et de transformation des déchets plastiques en dalle. Le porte-parole du grin, Boureima Bouaré, a indiqué qu’il ne manque à son groupe qu’une machine de transformation pour démarrer. Il a précisé que le coût d’acquisition de la machine s’élève à 4 millions de F CFA.

L’autre grin de la 4e région s’appelle “Ségou Paw”. Composé majoritairement de jeunes filles, il veut évoluer dans le domaine de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement. Sa priorité est la construction d’un château d’eau dans la Commune rurale de Sébougou en vue d’aider les populations locales à accéder à l’eau potable.

Tour à tour, les autres grins “Impact” de Guarantiguibougou, “Benkadji” de Sébénikoro, “Futur d’Hamdallaye”, “Zéro clan” de Bagadadji et “Les Actifs” de Banconi ont présenté leur projet de développement aux membres de jury qui vont les départager dans les jours à venir après un examen minutieux des différents projets.

Initiée par l’Agence culturelle en collaboration avec Bako Communication et Spirit, l’émission promet de financer les trois meilleurs projets.

M. Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here