Mali : Sommet du G 5, vers la mise sur pied d’une force commune au Sahel

Le sommet du G5 qui regroupe le Mali, le Niger, le Burkina, le Tchad et la Mauritanie s’est tenu hier, lundi dans la capitale malienne. Cette réunion a été une occasion phare pour les chefs d’Etat des différents pays membres de cette instance de se pencher sur des questions d’ordre sécuritaire. Au cours des discussions, il a été soulevé l’idée de la mise sur pied d’une force commune au Sahel.

Selon nos radars braqués vers Bamako, tous les chefs d’Etat membres du G 5 étaient présents à ce rendez-vous. Selon Rfi, le président en exercice de l’Union africaine (UA), le Guinéen Alpha Condé avait également effectué le déplacement.

La principale mesure à retenir du rendez-vous, c’est la création d’une force conjointe au Sahel. Les cinq pays du G5 vont fournir des troupes pour lutter contre le terrorisme et le trafic de drogue dans la région. Très rapidement, il sera demandé à l’ONU de prendre une résolution dans ce sens, renseigne notre source.

Comme le soutient le président tchadien Idriss Déby Itno, la mise sur pied de cette force devra permettre aux pays sahéliens de régler eux-mêmes leurs problèmes en matière de sécurité.

« Nous ne demandons pas à nos amis, à nos partenaires européens, d’envoyer leurs soldats mourir chez nous. Nous sommes prêts nous-mêmes, avec nos soldats, à nous engager et à ramener la paix et la stabilité dans notre sous-région. C’est ce que nous disons à nos partenaires, leur faire l’économie du sang des enfants européens. »


Source : Afrique360

Afrique360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here