Projet d’appui à la promotion des énergies renouvelables au Mali : Une stratégie de communication validée à l’unanimité

Le Projet d’appui à la promotion des énergies renouvelables au Mali (Paperm) a organisé un atelier de validation de la stratégie de communication, de gestion et partage des connaissances sur les énergies renouvelables au Mali, à l’ex-Cres à Badalabougou. C’était le 2  février 2017 en présence de toutes les parties évoluant dans le domaine des énergies renouvelables.

Les travaux étaient co-présidés par Mme la directrice nationale de l’énergie, Aminata Fofana, et le représentant de la Banque africaine de développement (Bad), M. Alain Pierre M’Bonampeka, en présence du représentant du ministre de l’Energie et de l’Eau, M. Tézama Coulibaly.

Pour le directeur général du Paperm, Birama Diourté, la communication est un instrument essentiel pour atteindre les objectifs escomptés. C’est dans ce cadre qu’un document de stratégie de communication, de gestion et partage des connaissances a été élaboré par la direction nationale de l’énergie à travers la Cellule d’exécution du projet d’appui à la promotion des énergies renouvelables au Mali.

Justement, selon la directrice nationale de l’énergie, Mme Aminata Fofana, le présent atelier a pour but de valider cet important document qui constitue une boussole pour la promotion des énergies renouvelables au Mali. Avant de dire qu’au «sortir dudit atelier, un très bon document de stratégie de communication, de gestion et partage des connaissances sur les énergies renouvelables sera validé à l’unanimité».

Quant au représentant de la Bad au Mali, M. Alain Pierre M’Bonampeka, le Mali est un pays à fort potentialité d’énergies renouvelables. «Depuis plus de vingt ans, il a expérimenté et mis en œuvre plusieurs projets au bénéfice des populations maliennes. Aussi, au regard de ces différentes expériences réalisées, le Mali a été sélectionné en juillet 2010 comme pays pilote pour la mise en œuvre du programme de valorisation à grande échelle des énergies renouvelables», a-t-il expliqué.

Il faut noter que le Projet d’appui à la promotion des énergies renouvelables au Mali (Paperm) a plusieurs objectifs spécifiques, dont l’amélioration d’un cadre de vie politique et juridique, réglementaire et institutionnel  favorable à la promotion des investisseurs dans les énergies renouvelables ; le renforcement des capacités de gestion des connaissances ; l’amélioration du système de suivi-évaluation du sous-secteur des énergies renouvelables et le renforcement de l’approche programmatique dans le cadre des énergies renouvelables. En sus du plaidoyer et de la communication en faveur des énergies renouvelables.

Signalons qu’après des observations et recommandations apportées par les différents représentants de différentes structures représentées à l’atelier, les participants ont adapté à l’unanimité ledit document de stratégie commune de communication sur les énergies renouvelables au Mali.

Ousmane DIAKITE/Stagiaire


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here