Financement des PME-PMI : La BIDC accorde un prêt de 10 milliards F.CFA à la BMS-SA

Le Directeur Général de la Banque Malienne de Solidarité (BMS-SA), Babaly Ba et le président de la Banque d’Investissement et  de Développement de la CEDEAO (BIDC), Bachir Mahamani Ifo ont  signé  des documents relatifs à une convention de financement entre les deux institutions financières. C’était  le mardi 7 février  dernier  dans la  salle de réunion  du Ministère de l’Economie et des Finances au cours  d’une cérémonie  présidé par le  ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé.

Dans son intervention, le ministre Boubou Cissé a expliqué que  cette signature de convention ouvre une ligne de crédit portant sur une enveloppe de 10 milliards FCFA. Selon lui, celle-ci est destinée au financement des Petites et Moyennes Entreprises et des Petites et Moyennes Industries (PME-PMI) et des institutions de microfinance.

Pour lui,  les secteurs auxquels ce prêt  est destiné constituent une priorité déclinée dans le cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable et inclusif. Toute chose qui constitue une préoccupation majeure pour les plus hautes autorités du pays.

Par ailleurs, le ministre Cissé dira que ce prêt revêt un symbole fort à l’égard de la BMS-SA à cause des efforts qu’elle ne cesse de fournir pour mériter la confiance de la BIDC. Car  cette signature intervient à l’issue d’une  évaluation de la banque de la CEDEAO sur les capacités d’absorption et de remboursement de la BMS-SA.

Quant au président de la BIDC, Bachir Mahamani Ifo, il a salué les relations de coopération qui lient sa structure au Mali au-delà de son accompagnement à la BMS-SA. Selon lui, ce  financement portera l’enveloppe accordée par la banque sous-régionale au Mali à plus de 100 milliards FCFA.

Le Directeur Général de la BMS-SA Babaly Ba, pour sa part, a  rassuré que ce financement sera utilisé à bon escient pour la réalisation de ses objectifs et la satisfaction des deux parties.

Selon lui, cette convention est la troisième du genre après une première signée en 2008 et une seconde en 2013. Toutes choses qui expliquent la confiance mutuelle et la bonne santé des relations de  partenariat entre les deux  institutions financières.

Babaly Ba  a profité de l’occasion pour évoquer la bonne santé financière de la banque dont le capital social se chiffrait à 35 milliards FCFA en 2016, faisant d’elle, l’une des banques les mieux dotées en fonds propres dans la sous-région. Ce qui lui fera dire que la BMS.SA est donc une banque en pleine croissance qui mérite d’être accompagnée

Souleymane Birama Minta


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here