Promotion du genre au Mali: La Fondation Tuwindi exige l’application immédiate de la loi

Dans le cadre de son projet de suivi citoyen de la mise en œuvre de l’Accord pour la réconciliation issu du processus d’Alger et de la loi n°52 du 18 décembre 2015 portant la promotion du genre dans les fonctions nominatives et électives au Mal, Tuwindi avec le soutien de la fondation Open Society Institute for West Africa (OSIWA) a organisé un atelier de dissémination des résultats du suivi de la mise en œuvre de l’accord et la loi sur le genre. Cet atelier, tenu le jeudi 9 février 2017 à l’hôtel Salam de Bamako, a réuni des acteurs de la société civile, des médias et de nombreuses autres personnalités comme Tidiane Togola, directeur exécutif de la fondation Tuwindi et Alexis Kalambry, président du forum malien des médias et de la société civile.

L’objectif de cet atelier est de disséminer les résultats issus de la première phase du projet et de dégager des recommandations fortes qui seront adressées aux différentes parties intéressées. Les recommandation issues dudit atelier sont entre autres : diligenter sans délai le démarrage des patrouilles mixtes et l’installation des autorités intérimaires, prendre en compte avec la plus grande énergie les problèmes de sécurité qui entravent la mise en œuvre de l’accord, encourager la tenue de la conférence d’entente nationale, et s’assurer de sa plus grande inclusivité, mobiliser les fonds promis par les bailleurs pour la mise en œuvre de l’accord.

Sur la mise en œuvre de la loi sur le genre, les participants de l’atelier ont recommandé, l’application stricte et immédiate de la loi sur le genre au niveau des postes nominatifs et son respect obligatoire pour les prochaines élections, la mise en place d’un observatoire sur le genre, le lancement d’une grande campagne de sensibilisation sur la loi n° 2015-052 du 18 décembre 2015 instituant des mesures pour promouvoir le genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives, le renforcement des capacités des femmes élues etc.

Une conférence de presse, animée par Alexis Kalambry, président du forum malien des médias et de la société civile non moins directeur de publication du journal les Echos, a sanctionné les travaux de cet atelier de dissémination. A rappeler que Tuwindi est une organisation de droit malien indépendant, non partisane et à but non lucratif dont l’objectif principal est d’utiliser les Technologies de l’Information et de la Communication(TIC) pour soutenir le développement économique et social en Afrique.

A.S

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here