Afin de lever le coin de voile sur le décès de son fils : Oumar Badian demande le concours du CSDM

Décédé au pays de Denis Sassou N’Guesso, en décembre 2016, son père sollicite le concours du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM) dont les membres se sont rendus à son domicile, le dimanche 5 février dernier, pour lui présenter leurs condoléances. Une sollicitation acceptée par le CSDM qui dit s’y investir dans la mesure du possible.

Sékou Tidiane Badian, un jeune âgé de 36 ans, a trouvé la mort à Pointe Noire, au Congo Brazzaville, courant décembre dernier. Son corps fut rapatrié à Bamako afin qu’il soit enterré dignement par les siens. Une délégation du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM), conduite par son Président Mohamed Chérif Haïdara, en compagnie de Cheick Sadio Diakité et Ahmadou Draméra, respectivement 1er et 2e Vices présidents, s’est rendue au domicile d’Oumar Badian, père du défunt Sékou Tidiane Badian, sis à Missira, en Commune II du District de Bamako.

Le CSDM y était venu présenter ses condoléances à la famille éplorée et l’aider à pouvoir surmonter le moral des parents endeuillés.

«En tant que Responsables d’association de défense de la cause des Maliens de la diaspora, il est de notre devoir de venir vous présenter nos condoléances à vous,  parents du défunt Sékou Tidiane Badian. Tout ce qui touche un Malien de la diaspora nous touche également. C’est pourquoi nous sommes venus aujourd’hui compatir à votre douleur afin de vous remonter le moral. Nous mesurons l’épreuve que vous vivez après ce moment difficile. Ensemble, prions pour le repos de son âme»,  a dit le Président du CSDM.

Remerciant le CSDM pour sa  démarche salutaire, Oumar Badian dira qu’il y a un coin de voile à lever sur le décès de son fils. Il se réfère ici à un document mis à sa disposition par les Maliens du Congo  qui fait apparaitre des cas de torture dont fut victime son fils.

Pour ce faire, il sollicite le concours du CSDM afin de l’aider à établir la vérité sur ce décès. Une sollicitation acceptée par le CSDM qui a promis de s’y investir dans la mesure du possible.

Ambaba de Dissongo


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here