Handball, challenge du président du CNOS : LSBOS ET L’AS MANDE sur le podium

La 6è édition du tournoi Challenge du président du Comité national olympique et sportif (CNOS), Habib Sissoko s’est disputée samedi à la Maison des jeunes. L’événement était présidé par le président de la Fédération malienne de handball (FMHB), le général Soumana Kouyaté, en présence du président du Centre omnisports de Missabougou (COM), le commandant Cheick Tounkara.
Réservé uniquement aux minimes filles et garçons, le tournoi a regroupé 10 équipes dont 5 formations masculines et autant d’équipes féminines. Il s’agit du Centre omnisports de Lafiabougou (COL), du Centre omnisports de Missabougou (COM), de l’AS Mandé, du Lycée sportif Ben Oumar Sy (LSBOS), du Centre Tiga Ouédraogo de Kati (CTO). La compétition s’est déroulée en deux temps : les éliminatoires et les finales. Les éliminatoires ont été âprement disputées et à l’issue des débats, le COL et LSBOS se qualifiés sur le tableau féminin, alors que l’AS Mandé et le COM ont dominé les débats chez les garçons.
Pour la finale féminine, les lycéennes de LSBOS n’ont fait qu’une bouchée des joueuses du COL battues sur le score sans appel de 10-6. Pourtant, la première période a été largement dominée par les filles de Lafiabougou qui s’imposeront 5-1. Mais en deuxième période, la machine du COL s’est brusquement grippée face à des lycéennes totalement métamorphosées et qui vont renverser la situation en quelques minutes. Score final : 10-6 pour LSBOS qui a inscrit 9 buts contre seulement 1 pour son adversaire. «Je n’ai pas donné de consignes particulières. Je leur ai simplement rappelé que nous sommes détenteurs du trophée et qu’il fallait prouver que notre sacre de l’année dernière n’était pas un incident de parcours. Elles ont reçu le message cinq sur cinq», a commenté l’entraîneur du LSBOS, Augustin Dembélé.
La deuxième finale qui a mis aux prises l’AS Mandé au finaliste malheureux de la dernière édition, le COM tournera à l’avantage des Mandékas qui se sont imposés 14-10. Tout s’est joué au retour des vestiaires pour l’équipe de la commune IV qui a dominé son adversaire de la tête et des épaules et qui l’emportera logiquement 14-10, soit 4 points de différence. «Je suis très content et comblé de joie après ce sacre. C’est la première fois que l’AS Mandé remporte ce trophée», soulignera l’entraîneur mandéka, Cyril Dieudonné Avonyo. «Je tiens à remercier la Fédération malienne de handball pour les efforts déployés pour l’organisation de cet événement. C’est une bonne initiative qui permet de détecter de jeunes talents. Plus la fédération multipliera les compétitions, plus le monde du handball s’agrandira», ajoutera le technicien de l’AS Mandé.
Au terme des deux finales, le président de la FMHB, le général Soumana Kouyaté affichera également sa satisfaction en soulignant les progrès réalisés par les équipes. «Comparativement au dernier challenge, les jeunes ont vraiment progressé, c’est une grosse satisfaction pour la fédération. Désormais, on peut dire qu’il y a une vraie pépinière qui ne demande qu’à être suivie et encadrée. Je suis vraiment satisfait et mention spéciale doit être faite pour les filles», conclura le patron du handball malien.
B. THIERO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here