L’équipe de Trump accusée d’avoir multiplié les contacts avec Moscou

De nouvelles accusations de connivence avec Moscou planent sur l’administration de Donald Trump. L’année qui a précédé l’élection, plusieurs membres de son équipe de campagne, ainsi que des associés, ont multiplié les contacts avec les services de renseignement russes, écrit le New York Times (en anglais), mardi 14 février.

Selon le quotidien américain, qui cite “quatre anciens et actuels responsables américains”, “des écoutes et des relevés téléphoniques” indiquent que ces échanges ont été répétés en 2016. Plusieurs agences américaines ont intercepté ces conversations, alors même que la Russie était accusée de vouloir perturber le déroulement de la présidentielle américaine.

Les conversations interceptées les ont effet alarmées, poursuit le New York Times, car elles se sont multipliées au moment où le candidat républicain commençait à multiplier les éloges à l’égard du président russe, Vladimir Poutine. Ces agences ont alors essayé de déterminer si l’équipe de campagne de Donald Trump était de connivence avec la Russie.

Pas d’information sur la nature de ces échanges

“C’est absurde”, a réagi Paul Manafort, ancien président de la campagne de Donald Trump et ancien consultant politique en Russie et en Ukraine. “Je n’ai jamais parlé en connaissance de cause avec des membres des services de renseignement russes”, répond le seul membre de l’équipe du président cité par le quotidien américain. Par ailleurs, les hauts responsables interviewés par le New York Times n’ont pas vu, jusque-là, d’éléments suggérant une telle coopération.

Pour l’heure, la Maison Blanche n’a pas commenté cette enquête. Les révélations du New York Times interviennent au lendemain de la démission de Michael Flynn, conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump. Cet ancien général avait (…) Lire la suite sur Francetv info


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here