Raffinerie d’or Kankou Moussa : Offrir des produits de haut de gamme made in Mali

L’ambition pour les responsables de la Raffinerie Kankou Moussa, c’est d’offrir aux Maliens des produits de haut de gamme made in Mali. Malgré des difficultés, cette raffinerie fait la fierté du Mali sur le plan international.  Il est important que l’Etat malien s’intéresse à cette structure qui traite l’or brut.

C’est le président de la République de la Transition, Pr Dioncounda Traoré, qui a procédé, le 1er mars 2013, à la pose de la première pierre  de la Raffinerie d’or Kankou Moussa avant que l’actuel président de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, l’inaugure le 18 novembre 2015. C’était lors d’une cérémonie grandiose, qui s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités de différents secteurs. On notait aussi la présence des responsables miniers et  des orpailleurs.

En tant que troisième producteur d’or d’Afrique, après l’Afrique du Sud et le Ghana, il faut reconnaitre que le Mali manquait d’infrastructure de traitement du métal précieux. Il s’agissait de corriger ces lacunes avec l’installation de la Raffinerie Kankou Moussa dans la zone aéroportuaire par Swiss Bullion Company AG dont le patron est Dario Littera. C’est un investissement de plusieurs milliards de Fcfa, avec une capacité de raffinage de 25 Kg d’or par jour.

Le but de cette raffinerie est de traiter l’or produit au Mali. “La Raffinerie Kankou Moussa est une opportunité que les mines doivent vraiment saisir. L’Etat malien doit aussi profiter de cette raffinerie. Malheureusement, tel n’est pas le cas. Nous avons l’impression que les gens ne connaissent pas l’importance de cette raffinerie. Aujourd’hui, je pense que le Mali n’a plus besoin d’exporter l’or brut pour raffiner” précise Dario Littera. “Notre ambition, c’est d’avoir un statut de raffinerie d’Etat. Nous sommes aujourd’hui prêts à céder gratuitement 10% des actions à l’Etat malien. Lors de la visite du ministre du Développement Industriel, nous avons dit qu’on peut céder jusqu’à 49% du capital à l’Etat malien pour qu’il puisse s’intéresser à cette raffinerie. La présence dans le capital est un gage suffisant pour que l’Etat ait un droit de regard et qu’il lui accorde le statut souhaité. C’est ce statut qui permettra d’obtenir la certification au plan international, et le lancement sur le marché international de l’or du Label Malien. Nous sommes convaincus que la Raffinerie Kankou Moussa et l’Etat malien peuvent faire beaucoup de choses ensemble. Il s’agira d’un partenariat gagnant-gagnant” dira-t-il.

“Si les autorités maliennes comprenaient le bien-fondé de cette raffinerie, l’Etat aurait tout gagné. Un exemple : au lieu d’envoyer une très grande quantité d’or en Afrique du Sud pour raffiner, pourquoi ne pas le faire sur place au Mali. Pour transporter de l’or du Mali en Afrique du Sud, il faut des frais, alors que si on le faisait ici, il n’y a pas de frais à payer.  Autre avantage, si l’or est raffiné au Mali, entre autres sous-produits, l’argent, le palladium de l’or, le platine pourraient être extraits de l’or brut et bénéficier à son propriétaire sur place. Par ailleurs, la raffinerie pourrait permettre dans une certaine mesure à  l’Etat Malien de contrôler la sortie de l’or du territoire national. Ceci est important car les autorités n’ont pas encore les moyens de contrôler tout l’or brut qui sort du Mali. C’est pour vous dire que la Raffinerie Kankou Moussa n’est pas bien utilisée” nous a précisé le directeur général de la Raffinerie, Apanga Idrissa Dolo.

Pour l’exercice 2016, il faut préciser que la Raffinerie Kankou Moussa a traité seulement 200 kilos d’or. “Cela est très peu compte tenu de la capacité de raffinage. Nous offrons aussi la possibilité de stocker des métaux précieux en toute sécurité dans notre coffre. La Raffinerie Kankou Moussa fournit divers services en fonction des besoins de ses clients. Nous sommes en mesure d’offrir des prestations logistiques de très haut niveau dans le domaine des métaux précieux, à la fois localement et internationalement, à travers le Groupe Ferrari qui travaille à nos côtés. Quels que soient vos besoins, soyez assurés que nous offrons le meilleur dans le raffinage de tous les métaux précieux en termes de capacité, de qualité de service et du soin apporté à notre clientèle” précise Dario Littera.

Il a ensuite souligné: “Nous misons sur le traitement d’une grande partie de la production de la sous-région. Pour moi, la Raffinerie Kankou Moussa peut bel et bien servir la sous-région. En utilisant des machines à la pointe de la technologie avec un personnel extrêmement bien formé, Kankou Moussa Raffinerie contribue, dans le secteur des métaux précieux, à l’amélioration du bien-être des habitants de la République du Mali, ainsi que celle de la région ouest africaine, en soutenant les orpailleurs et les petites mines”.

La Raffinerie Kankou Moussa est composée d’une unité industrielle pour l’affinage de métaux précieux dont l’or brut, d’un laboratoire d’analyse de haut de gamme ainsi que d’une ligne de production de bijoux.

La contribution de cette raffinerie à l’économie malienne s’élève à 200 millions Fcfa par an. En tout cas, le patron de Swiss Bullion Company, Dario Littera, nourrit beaucoup d’ambitions pour le Mali. Il compte investir 16 millions d’euros pour la deuxième phase du projet de Raffinerie Kankou Moussa avec de nouvelles ambitions pour le bonheur des sociétés minières au Mali.

Il a saisi cette opportunité pour remercier les plus hautes autorités Maliennes pour leur soutien et leur accompagnement sans lesquels Kankou Moussa Raffinérie  (KMR), ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.

A.B. HAÏDARA

 Pour célébrer la Saint Valentin “fête des amoureux” au Mali :

La Raffinerie d’or Kankou Moussa offre une remise de 30% sur tous les bijoux 

En marge de la célébration de la Saint Valentin communément appelée “la fête des amoureux”, la Direction de la Raffinerie d’or Kankou Moussa a organisé, le samedi 11 février dernier, une journée portes ouvertes avec exposition-vente des bijoux. Les clients ont bénéficié d’une réduction de 30% sur l’achat des bijoux. Cette belle initiative a été fortement saluée par de nombreux visiteurs qui sont des personnalités du secteur de la diplomatie et du monde des affaires. Ils ont souhaité la pérennisation d’une telle journée pour que les Maliens puissent continuer à découvrir les produits de la Raffinerie Kankou Moussa.  

Quoi de plus beau que l’amour ? S’il y a bien un jour que doivent célébrer tous les amoureux, c’est le 14 février. Lorsque l’on est en couple, on ne peut passer à côté de la Saint Valentin. C’est le jour de l’amour, il faut donc s’offrir un cadeau. Oui, mais votre amoureux (ou votre amoureuse) se doit d’avoir un cadeau original, c’est bien pour cela que la Direction de la Raffinerie Kankou Moussa avait sélectionné des cadeaux plus particulièrement des bijoux (en or et même en diamant) pour permettre à beaucoup de gens de fêter ce jour si particulier. Cela, à travers une journée portes ouvertes qui a commencé le samedi à 9 heures pour se terminer jusqu’à 17 heures. C’était dans les locaux de la Raffinerie Kankou Moussa, dans la zone de l’Aéroport international Modibo Kéïta.

Tous les ingrédients étaient réunis pour réserver un accueil chaleureux aux nombreux visiteurs dont la plupart sont des personnalités diplomatiques et du secteur des affaires. “Je pense que cette journée portes ouvertes est une bonne occasion pour nous offrir de jolis cadeaux dans le cadre de la Saint Valentin, mais surtout à un prix raisonnable. Puisque nous bénéficions d’une remise de 30% pour  tout achat de bijoux. Autre avantage, c’est la qualité de ces bijoux. Vraiment, nous remercions la Direction de la Raffinerie Kankou Moussa pour cette belle initiative. Notre souhait, c’est la pérennisation de ce genre de journées portes ouvertes à l’intention de la population. Nous voulons des bijoux, mais de la qualité”, nous a confié une dame venue se ravitailler.

En initiant cette journée porte ouverte, la Raffinerie Kankou Moussa ambitionne d’offrir un cadre idéal pour que les amoureux puissent passer une bonne fête de la Saint Valentin. Pour ce faire, une remise de 30% a été accordée sur tous les bijoux. “C’est une promotion que nous avons décidé d’offrir aux populations à l’occasion de la fête de la Saint Valentin. Pour nous, c’est bien normal que nous offrions cette promo à notre clientèle. En fait, cette promotion de nos bijoux est exceptionnelle. Par exemple, si vous avez la possibilité seulement de payer les 30%, nous vous gardons le bijou jusqu’à ce que parveniez à régler le reste du montant. En d’autres termes, une fois que vous payez les 30%, le bijou vous appartient” nous a confié Abdou Thiam, qui s’occupait de la vente des bijoux. Avant de préciser : “Nous sommes très satisfaits de cette exposition-vente de nos produits. Ce n’est que le début d’une campagne que nous voulons instaurer pour satisfaire notre clientèle”.  En tout cas, le Président-directeur général de la Raffinerie Kankou Moussa, Dario Littera, était visiblement très heureux et même très satisfait de voir les gens défiler dans ces locaux. Pour lui, c’est une belle opportunité pour que beaucoup de gens puissent découvrir cette raffinerie.

En plus de la vente des bijoux, la Direction avait offert aussi aux visiteurs le nettoyage professionnel de leurs anciens bijoux.

                                A.B. HAÏDARA

Raffinerie d’or Kankou Moussa : historique et perspectives

L’histoire de la raffinerie KANKOU MOUSSA commence en Juin 2009 lorsque l’actuel PDG et un collaborateur ont été escroqués par un groupe de Nigérians qui, sur internet se présentaient comme propriétaire d’une société malienne de vente d’OR. Le montant du préjudice s’élevait à  324 millions FCFA). A la suite de l’enquête qui a permis l’arrestation d’un des Nigérians, ce sont les enquêteurs qui, devant le risque pour les victimes de tomber encore dans une autre arnaque, (les escrocs étant très ingénieux), leur ont suggéré, s’ils ont les moyens financiers adéquats, de venir simplement créer leur mine au Mali de façon officielle et en payant tous les droits et taxes exigés en la matière. Suivant ce conseil, les intéressés ont, plusieurs mois plus tard  ouvert leur mine KANKOU MOUSSA à SITAKILI dans le cercle de KENIEBA. Quelques années ensuite, fut lancée la raffinerie du même nom.


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here