Révélation faite lors de la 40eme session du conseil d’administration de l’OMH : 3 000 logements sociaux seront attribués en 2017

La 40ème session du Conseil d’administration de l’Office malien de l’habitat (Omh) s’est tenue le lundi 13 février à l’Espace Maeva. Une occasion mise à profit par les administrateurs pour faire le bilan du rapport d’activités de 2016 et en même temps dégager les perspectives pour 2017.

Cette 40ème session du Conseil d’administration de l’Office malien de l’habitat (Omh) a été présidée par le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Ousmane Koné. On notait tout naturellement la présence du Dg de l’Omh, Ousmane Maïga.

Dans ses propos liminaires, le patron du département de l’Habitat et de l’Urbanisme a rappelé que l’année 2017 revêt un caractère particulier car coïncidant, selon lui, avec la volonté du gouvernement de réorienter le programme des logements sociaux en faisant respecter la législation sur le partenariat public-privé d’une part et d’autre part, de rendre les logements disponibles pour les Maliens les plus méritants.

C’est dans ce cadre, a poursuivi le Ministre, qu’une concertation de haut niveau du gouvernement se tiendra sur l’attribution d’environ 3 000 logements déjà terminés. A cela, s’ajoute une recherche de solution adéquate et pérenne pour le financement de l’habitat social, gage de la poursuite dudit programme.

S’agissant de l’exécution du budget de 2016, le ministre Ousmane Koné a rappelé que l’analyse des données montre que le budget a été exécuté en recettes à hauteur de 98,5% et en dépenses à hauteur de 90,88%. “En effet, sur une prévision en recettes de 23 120 605 121 Fcfa, les réalisations se sont chiffrées à 22 785 953 064 Fcfa et les dépenses à 21 013 007 537 Fcfa au 31 décembre 2016” a soutenu le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme.

Au chapitre des réalisations, il a cité, entre autres, la réalisation de logements expérimentaux, à savoir 2 prototypes avec la technologie proposée par Brass, cinq logements en pierre et briques stabilisées (Bts), 8 logements avec la brique H, 10 logements avec la technique de béton cellulaire. Au registre des réalisations figurent également le financement et le suivi de 350 logements sociaux à l’intérieur du pays, le suivi des travaux de réalisation de 10 programmes de logements dans le cadre du partenariat public-privé signé avec des promoteurs immobiliers. Au ceux-ci s’ajoutent le financement et le suivi des travaux de viabilisation des sites sociétés coopératives, le financement et le suivi de la construction du nouveau siège de l’Omh….

Pour ce qui est des perspectives pour 2017, elles se résument, selon le ministre Koné, à la poursuite de la réalisation des logements, l’appui aux coopératives d’habitat, la mise en place des chantiers écoles, le développement d’un programme pour l’habitat rural dans les zones Cmdt et de l’Office du Niger, le développement des logements haut standing pour le locatif…

Une augmentation de 217% du budget

En termes de recettes pour 2017, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme a révélé que les propositions de recettes ont été faites à partir des estimations des recettes propres de l’Omh et de la subvention de l’Etat. A cet égard, il ressort que les recettes de cette année estimées à 73 487 180 138 Fcfa sont en accroissement de 217, 48 % par rapport au budget de l’année dernière qui se chiffrait à 23 120 605 121 Fcfa, soit une variation de plus de 50 milliards Fcfa. Tout en insistant sur la recherche de solution nouvelle, pérenne, en vue de loger à faible coût le plus grand nombre de nos concitoyens, le chef du département de l’Urbanisme et de l’Habitat a renouvelé ses félicitations à la Direction pour le travail accompli et les invite à redoubler d’ardeur dans la tâche.

Kassoum THERA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here