Comité de pilotage du projet ACEFOR : 359,6 millions FCFA pour le PTBA 2017

La trentaine de membre du Comité de Pilotage du projet «Amélioration de la Compétitivité des Entreprises par la Formation Professionnelle (ACEFOR) » ont planché sur trois (03) principaux documents, ce vendredi 17 février 2017, dans la grande salle du Conseil national du Patronat du Mali (CNPM), pour la 1ère session dudit Comité.

La cérémonie consacrée à cette session était présidée par le Secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Soumana SATAO, qui avait à ses côtés le Directeur général de l’Agence française de Développement (AFD), M. Pascal COLLANGE, et le maire de la Commune IV, M. Adama BERETE.
Au cours de cette session, ont été examinés, entre autres : le Bilan du Projet ACEFOR ; le Programme de Travail et le Budget Annuel (PTBA) 2017 ; et le Projet de règlement intérieur du Comité de Pilotage.

« De sa date de démarrage en 2014 à nos jour et à travers notamment sa Composante 5 portant sur les « formations professionnelles rapides », le Projet ACEFOR a permis d’atteindre des résultats remarquables avec près de 1. 000 jeunes, provenant de plusieurs régions du Mali, qui ont été formés et dotés de kits d’installation dans les métiers du bâtiment et les métiers connexes », a comptabilisé M. Soumana SATAO en termes de bilan.

S’agissant de la Composante 4, « on peut signaler la mise à disposition de parcelles pour abriter les Centres de Formation professionnelle de Markala et de Sikasso et le démarrage du processus de conception des ouvrages desdits centres », a-t-il ajouté.
Au titre des avancées sur le même registre, « on peut également noter le recrutement du Consortium GRET-FORANIM en qualité d’opérateur chargé de la mise en œuvre des Composantes 1,2 et 3 du Projet ACEFOR », s’est réjoui le Secrétaire général du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

« L’année 2017 sera, à n’en pas douter, une année charnière dans la mise œuvre du Projet et impliquera davantage les acteurs, notamment les entreprises et les organisations professionnelles des métiers et emplois para-agricoles », a-t-il projeté avec optimisme.
En tout cas, le montant total du PTBA 2017 est de 359 639 531 FCFA pour les composantes 1, 2 et 3 du projet ACEFOR dont la cérémonie de lancement a eu lieu la veille même de cette 1ère session du Comité de pilotage, sous la présidence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Mahamane BABY, en présence du Directeur général adjoint de l’AFD, M. Thierry BOUTROUX.

« L’accord de financement du projet ACEFOR a été signé, le 30 août 2013, entre la République du Mali et l’Agence Française de Développement (AFD), pour un montant global neuf (09) millions d’euros, soit cinq milliards neuf cent trois millions six cent treize mille (5.903. 613.000) de FCFA », avait rappelé, à cette occasion, le ministre BABY.

Sur ce montant, « quatre (04) millions d’euros, soit deux milliards six cent vingt trois millions huit cent vingt huit mille (2.623 .828 .000) FCFA, constituent un prêt pour la construction de deux (02) Centres de Formation professionnelle à Sikasso et Markala ; et cinq (05) millions d’euros, soit trois milliards deux cent soixante dix neuf millions sept cent quatre vingt cinq mille (3. 279. 785. 000) FCFA, sont octroyés sous forme de subvention pour les autres volets », avait-il précisé.

Le ministre BABY avait également saisi cette tribune pour souligner, au passage, les principaux objectifs du projet ACEFOR, entre autres : la diversification de l’offre de formation dans les régions de Sikasso et de Ségou ; l’amélioration de la qualité de l’offre de formation par l’implication des professionnels ; la contribution en régions (Sikasso et Ségou) à l’amélioration des services d’aide à l’emploi ; la facilitation de la formation et l’insertion professionnelle des jeunes déplacés des régions Nord en raison du conflit.

L’Assistant technique national (ANT) auprès du ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle pour le projet ACEFOR, M. Charles BAKYONO, avait auparavant présenté le projet dans tous ses aspects techniques, matériels et financiers.

Source : CCOM/MEFP

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here