Boubou Cissé invité de « Les Décideurs » de Renouveau TV : « La création d’une centrale d’achat permet de faire des économies et de limiter les exonérations… »

Invité de l’émission « Les Décideurs » de Renouveau TV, le ministre malien de l’Economie et des Finances, Boubou Cissé s’est expliqué sur certaines mesures initiées par son département pour assainir les finances publiques. Au nombre de celles-ci figurent la création d’une Centrale d’achat et la centralisation des fonds publics destinés aux établissements publics à caractère administratif (EPA) sous forme de subvention. Ces mesures, explique le ministre Cissé, permettent de limiter les exonérations, notamment.
S’il est encore dubitatif sur l’ancrage institutionnel de la nouvelle Centrale d’achat, qu’il veut « une institution indépendante », « un mammouth », qui ne soit arrimée ni à son département (Economie et Finances) ni au département de l’Habitat et de l’Urbanisme, qui a en charge l’administration des biens de l’Etat à travers la DGABE, Boubou Cissé est convaincu que la création d’une Centrale d’achat permet à l’Etat malien de faire davantage d’économie.
Pour Boubou Cissé, la création d’une Centrale d’achat, « volonté globale des plus hautes autorités du Mali », permet de limiter les exonérations. Elle permet également de « maîtriser et contrôler les dépenses de l’Etat… »
40% d’économie grâce à la Centrale d’achat
A titre d’exemple, argumente le ministre de l’Economie et des Finances, « nous l’avons expérimenté avec le sommet Afrique-France... Les achats groupés de 248 véhicules étatiques ont permis de faire 40% d’économie. Les véhicules vendus à 45 millions, nous les avons eus à 23 millions par achat groupé. Des véhicules de 33 millions, nous les avons eus à 16 millions !Un ordinateur acheté à 700 mille F CFA en achat groupé a coûté 300 mille F CFA. Il y a des variations de prix sur les produits de mêmes types qui ne se justifient pas. »
Quid de la centralisation des subventions de l’Etat aux EPA ?
Toutes les subventions que l’Etat fait aux EPA seront versées dorénavant dans un compte unique ouvert à la Banque Centrale. Ce qui mettra fin aux comptes individuels des EPA bénéficiant de ses subventions. Cette mesure de restriction budgétaire permettra aussi à l’Etat de mieux contrôler les différentes opérations effectuées au nom des services qu’il gère.
Le ministre Cissé, dont le département, désormais seul compétent pour nommer les DFM ou DAF et qui pourrait possiblement prendre le contrôle de la Centrale d’Achat, ne se voit pas comme un super-ministre voire un Premier ministre bis. Il ne pense surtout pas que la création d’une Centrale d’Achat tout comme la centralisation des subventions de l’Etat aux EPA dans un compte unique puissent être vues comme une réduction de la marge de manœuvre de ses homologues des autres départements. Pour lui en effet, « nous avons tous un objectif commun et, les intérêts individuels ne sont pas importants. »
Boniface Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here