KIDAL : Pourquoi Sidi Mohamed Ichrach fait autant peur à la CMA

78

Nommé tard dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 février 2017 Gouverneur de Kidal en remplacement de Koïna Ag Ahmadou, proche de la CMA (qui succède à Tombouctou à AdamaKansaye) l’actuel Secrétaire Général du Ministère malien du Commerce, Sidi Mohamed Ag Ichrach, cristallise la tension à Kidal. Les rebelles sécessionnistes de Kidal y voyant une provocation.
Sidi Mohamed AgIchrach, Inspecteur des Douanes, originaire d’Aguelhok dans le cercle de Tessalit, est surtout connu pour son attachement aux valeurs républicaines tout comme sa communauté, à travers le GATIA. M. Ichrachremplace en plus M. Koïna Ag Ahmadou, proche de la CMA. Celui-ci est annoncé à Tombouctou pour succéder à AdamaKansaye, admis à la retraite.
La nomination du nouveau gouverneur, intervenue à quelques heures de l’installation du président des autorités intérimaires de Kidal, Hassane Ag Fagaga, membre de la CMA,est bien accueillie par les Maliens et par la communauté internationale. Seulement voilà, les féodaux de Kidal et la CMA aux ordres des Ifoghasvoient dans cette nomination une provocation. Celle de voir un amaghid (de la communauté des Imghads du général Alhadji Ag Gamou) à la tête d’une région qu’ils considèrent comme leur chasse gardée.
Pourtant, dans sa volonté de hâter la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, le gouvernement du Mali pensait jouer la carte de l’égalitarisme en nommant un Gouverneur issu de la communauté imghad aux côtés d’un membre de la CMA qu’il avait proposé deux jours plus tôt pour diriger le Conseil régional de Kidal, en la personne du colonel Hassane Ag Fagaga de la CMA.
Et, les rebelles kidalois dont il est devenu impossible de satisfaire les désidératas, rejettent non seulement cette nomination, mais font annuler l’intronisation d’Hassane Ag Fagaga à la tête du Conseil régional.A l’Etat malien et aux pays membres du CSA de s’assumer.
Boniface Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here